"Lapin de Jade" : la sonde lunaire chinoise a peu de chances d’être réparée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Lapin de Jade sur la lune
Lapin de Jade sur la lune
©

Lapin en détresse

"Lapin de Jade" : la sonde lunaire chinoise a peu de chances d’être réparée

Sur le point d'entamer une seconde nuit lunaire, elle s'est écrasée à la surface de la Lune a-t-on appris ce samedi.

Le rover lunaire chinois Lapin de Jade, qui s’est écrasé sur la surface de la Lune, a peu de chance d’être réparé. "Des experts étudient le sujet. Mais je sais que je ne passerai sans doute pas cette nuit lunaire", a déclaré l’agence de presse chinoise Xinuha, donnant voix au rover. "Je n’ai pas peur. Peu importe si je peux être réparé ou non, je pense avoir laissé aux experts beaucoup d’informations et d’expériences de qualité".

Lapin de Jade s’est abîmé alors qu’il était sur le point d’entamer sa seconde nuit lunaire. Une nuit lunaire dure deux semaines et peut atteindre les -180 degrés Celcius. Xinuha a annoncé que si le rover n’était pas réparé à temps, la Chine pourrait abandonner ses explorations pendant quelques temps, ses sondes lunaires rencontrant régulièrement des problèmes.

Lapin de jade s’est posé sur la Lune le 14 décembre pour une mission censée durer trois mois. Il devait observer la géologie et l'astronomie. Il aura cependant eu le temps de compléter la plupart de ses taches. "Je ne suis pas triste. Comme tous les héros, j’ai juste rencontré des problèmes durant mon aventure", a conclut Lapin de Jade. RIP. 

Lu sur Scump.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !