Une candidate de télé-réalité lève le voile sur le réseau de prostitution dans le milieu | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Crédits Photo: DR

Terrifiant

Une candidate de télé-réalité lève le voile sur le réseau de prostitution dans le milieu

"Certaines [jeunes filles] font de la télé­réalité pour se vendre plus cher parce qu’elles sont déjà prostituées de base", assure la jeune femme dans Les Terriens du dimanche.

Le 24 septembre, dans Les Terriens du dimanche sur C8, le chroniquer de Thierry Ardisson, Jeremstar a réalisé une interview d'une des starlettes de téléréalité. La jeune femme, qui a tenu à garder l'anonymat, a expliqué comment elle a intégré un "réseau de prostitution"  qui recrute principalement les candidates de télé-réalité.

"On m'a proposé 15 000 pour la semaine" à Dubaï, se souvient-elle du jour où une des candidates du petit écran lui aurait demandé de lui envoyer des photos d’elle en maillot de bain pour un mystérieux travail dans les Émirats. Arrivée sur place, elle se serait retrouvée dans "une espèce de harem" avec des "filles en maillot de bain, d’autres nues" qui pratiquaient "des actes sexuels" en tous genres. Parmi elles, il y avait notamment "trois filles qui sont des marathoniennes de la télé­réalité", se souvient la jeune femme. "Ça me choque de voir des collègues, des filles avec qui j’ai partagé des tournages, se livrer à ce genre de pratiques. Elles s’adonnent même à la scatophilie !", se désole-t-elle.

Certaines candidates de télé-réalité "sont déjà prostituées de base"

Ainsi, elle explique qu'il "y a la mère maquerelle, cette candidate qui travaille depuis plusieurs années dans ce milieu-là" et "dès qu’il y a une petite nouvelle recrue de télé­réalité plutôt sexy, elle la recrute pour la vendre et prendre des commissions". Selon la jeune femme, la prostitution est très répandue dans le milieu de la télé-réalité et concernerait "une [candi­date] sur dix".  

Pire encore, selon elle, "certaines [jeunes filles] font de la télé­réalité pour se vendre plus cher parce qu’elles sont déjà prostituées de base". "Les prix augmentent, tu es sollicitée par plus de monde, tu as plus de popularité donc on t’appelle".  Mais les clients y gagnent aussi dans cette affaire car la télé-réalité leur permet de faire leur choix : "Il y a quelqu’un qui va voir une fille à la télé, il va la trouver sexy, il va avoir envie de se la faire et du coup il va demander à la voir", conclut la jeune femme. 

Vu sur Voici

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !