Suicide de Van Gogh : le revolver mis aux enchères | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture

Histoire de l'art

Suicide de Van Gogh : le revolver mis aux enchères

"L'arme la plus célèbre de l’histoire de l’art", le revolver avec lequel Vincent Van Gogh se serait donné la mort, sera mis aux enchères le 19 juin 2019 à l'hôtel Drouot. 

Ce revolver Lefaucheux de calibre 7 mm avait été découverte par un agriculteur en 1965 dans le champ où avait été retrouvé blessé le maître impressionniste le 27 juillet 1890 à Auvers-sur-Oise (Val-d’Oise). Son authenticité ne pourra jamais être établie, mais il est probable qu'elle soit celle utilisée par Van Gogh : le calibre est le même que celui de la balle qui l'avait frappé à la poitrine. Selon la maison de ventes Auction Art, l’analyse de l’arme, très abîmée, atteste qu’elle est restée dans le sol durant un laps de temps pouvant coïncider avec l’année 1890. Vincent Van Gogh est mort deux jours plus tard, le 29 juillet 1890, à l’auberge Ravoux d’Auvers-sur-Oise.

L'arme est estimée entre 40 000 à 60 000 euros.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !