Sky City : la plus haute tour du monde, construite en sept mois, va bientôt voir le jour en Chine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: YouTube

Un peu plus près des étoiles

Sky City : la plus haute tour du monde, construite en sept mois, va bientôt voir le jour en Chine

Elle s'élèvera à 838 mètres de hauteur - soit 10 de plus que la Burj Khalifa de Dubaï, actuellement détentrice de ce record.

220 étages, 838 mètres de haut, 7 mois de construction seulement : les chiffres entourant la "Sky City" de Changsha donnent le vertige. La future plus haute structure du monde trônera bientôt au-dessus du ciel de cette métropole de cinq millions d'habitants, en plein coeur de la province du Hunan, dépassant au passage de dix mètres la célèbre Burj Khalifa de Dubaï, maintenant que les autorités chinoises ont définitivement entériné leur accord.

Au tout début, la Broad Sustainable Building (BSB), l'entreprise en charge de ce projet pharaonique, escomptait le réaliser en seulement trois mois. Finalement, ce délai sera "rallongé" à sept mois... Un laps de temps extrêmement court qui s'explique en grande partie car 95% des éléments de cette tour sont... préfabriqués. Ainsi, l'essentiel de la construction consistera dans des opérations de montage de ces pièces ce qui, promet la BSB, permettra à la fois de réaliser d'importantes économies (le budget de construction total est estimé à 628 millions de dollars, contre 1,5 milliard pour la Burj Khaliga) et d'en réduire l'impact environnemental.

Mais la Sky City cumule d'autres particularités. Elle est tout d'abord bâtie au milieu, non pas d'une mégalopole urbaine comme Pékin ou Shanghaï, mais d'un écrin de nature au coeur de la province centrale du Hunan, dans la ville de Changsha - 7 millions d'habitants tout de même. Aussi, la BSB assure que cette tour, conçue pour résister aux activités sismiques, pourra supporter un séisme de magnitude 9.

Vu sur The Atlantic Cities

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !