Quand Marine Le Pen s'agace et quitte le plateau de France Inter après un examen en direct de ses propos | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Comparant l'émission de Patrick Cohen à "un tribunal", Marine Le Pen a donc quitté le plateau de France inter pendant la coupure de publicité.

Confrontation

Quand Marine Le Pen s'agace et quitte le plateau de France Inter après un examen en direct de ses propos

La présidente du Front National accusait Christiane Taubira d'avoir déclaré dans une interview qu'il fallait "comprendre les jeunes qui partent en Syrie".

Ce jeudi sur France Inter, la présidente du Front National a vivement critiqué le gouvernement de Manuel Valls, et demandé les démissions de Bernard Cazeneuve et de Christiane Taubira

Au micro de France Inter, Marine Le Pen a jugé que "s'ils avaient un peu d'honneur, un certain nombres de ministres auraient déposé leur démission, comme Madame Taubira par exemple", assurant "qu'encore hier, un islamiste s'est évadé de prison lors d'une autorisation de sortie". Elle accuse d'ailleurs Christiane Taubira d'avoir déclaré qu'il fallait "comprendre les jeunes qui partent en Syrie".

Dans la foulée, Patrick Cohen a donc décidé de diffuser l'interview de Christiane Taubira mentionnée par Marine Le Pen, en commentant : "On pourra juger de la façon dont vous manipulez les déclarations des uns et des autres".

Dans cet entretien, la garde des sceaux ne dit pas qu'il "faut comprendre les jeunes qui partent faire le jihad", mais qu'il faut comprendre les causes de leur départ, pour mieux les combattre.

Comparant l'émission de Patrick Cohen à "un tribunal", Marine Le Pen a donc quitté le plateau de France inter pendant la coupure de publicité.

 

Lu sur Le Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !