Quand le pape François s’énerve contre un fidèle un peu trop enthousiaste | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: Capture d'écran France TV Info

Colère papale

Quand le pape François s’énerve contre un fidèle un peu trop enthousiaste

"Ne soyez pas égoïste" a lancé le souverain pontife à une personne lui ayant violemment tiré la manche, lors d'un bain de foule au Mexique.

Une "Sainte colère". Mardi, lors de sa tournée en Amérique latine, le pape François s'est rendu à Morelia, au Mexique, un des bastions du narcotrafic dans ce pays. Il a pris la parole dans un stade devant près de 300.000 fidèles. A la fin de ce prêche, alors que le souverain pontife prenait un bain de foule pour bénir les fidèles, une personne trop enthousiaste lui a tiré la manche violemment, et a même failli faire tomber François sur une personne en fauteuil roulant. Le pape a tenu à remettre de l'ordre. "Ne soit pas égoïste, ne soit pas égoïste", lance-t-il alors, le visage rouge, la main levée, à une personne dont on ne voit pas le visage. 

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !