On n’est pas couché : "Vous voulez me frapper peut-être ?", lance Yann Moix à Mathieu Kassovitz | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Clash

On n’est pas couché : "Vous voulez me frapper peut-être ?", lance Yann Moix à Mathieu Kassovitz

Le conseiller municipal (LR) de Courbevoie, Arash Derambarsh, Mathieu Kassovitz et Yann Moix, se sont violemment écharpé dans l’émission de Laurent Ruquier.

Ambiance tendue sur le plateau d'On n'est pas couché. Laurent Ruquier présentait samedi soir un best-of de l'année, avec une séquence inédite. Le 12 novembre, le conseiller municipal de Courbevoie, Arash Derambarsh était invité pour parler de son plaidoyer Manifeste contre le gaspillage, préfacé par le réalisateur Mathieu Kassovitz. Suite aux attentats du 13 novembre, la séquence n'avait pas été diffusée et a été dévoilée hier.

Arash Derambarsh, qui se présente comme "l’ambassadeur contre le gaspillage alimentaire", est à l’origine de la loi pour lutter contre celui-ci. Il a d'abord répondu aux questions de Léa Salamé, avant de Yann Moix prenne le relais.

Rapidement, le ton est monté entre les deux hommes et le chroniqueur de l’émission. "T'es complètement à l'ouest... Non mais sérieux, tu dis n'importe quoi juste pour aller chercher des conneries, juste pour essayer de démonter un truc qui est indémontable au lieu de dire 'Bien, le bouquin n'est pas de la grande littérature mais au moins...", a lancé Mathieu Kassovitz au chroniqueur qui soupçonnait le conseiller municipal de tirer la couverture à lui.

Arash Derambarsh a ensuite accusé Yann Moix d'être "un commissaire", avant que Kassovitz ne lui repproche de ne pas avoir aidé. "Tu n'as pas aidé. Tu n'as rien fait ! Tu n'as rien fait ! Tu n'as pas été du truc, ça ne t'intéresse pas donc évidemment", s'est-il énervé.

"Criez, criez, criez ! Vous avez un regard, j'ai l'impression que vous allez me frapper", a répliqué Yann Moix. "Non, je ne veux pas te frapper, tu ne m'intéresses pas. Je ne suis pas à deux doigts de t'en coller une, ducon", a répondu Mathieu Kassovitz.

Revoir l'interview en entier ici :

Lu sur Ozap

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !