On n'est pas couché : Laurent Ruquier "regrette" d'avoir participé à la banalisation du FN en embauchant Eric Zemmour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Crédits Photo: Capture d'écran

Regrette-t-il l'audience ?

On n'est pas couché : Laurent Ruquier "regrette" d'avoir participé à la banalisation du FN en embauchant Eric Zemmour

L'animateur d'On n'est pas couché a exprimé hier soir ses "regrets" d'avoir donné la parole à Eric Zemmour dans son émission, estimant que cela a participé à la banalisation du Front national.

Moment vérité hier soir sur France 2. Invité de l'émission de Laurent Ruquier, On n'est pas couché, le journaliste et écrivain François de Closets a estimé que le succès d'Eric Zemmour était lié au fait que les médias ne parlaient pas assez de ses sujets de prédilection. "Vous savez mieux que moi que si ce livre [Le suicide français] suscite un tel succès c'est parce que ce qu'il dit ce qu'on entend pas et c'est ce qui intéresse les gens", a-t-il déclaré.

Cette position n'est absolument pas partagée par Laurent Ruquier, qui a estimé "qu'il n'y a pas plus médiatique qu'Eric Zemmour". Il a d'ailleurs mis en avant sa propre émission : "j'en sais quelque chose puisque... - et je vais vous le dire très franchement, je le regrette aujourd'hui - je suis un de ceux qui a donné la parole toutes les semaines pendant cinq ans ! Ici, Eric Zemmour a parlé ! Pendant 5 ans, ses thèses ont été (entendues, ndlr) tous les samedis Comment osez-vous dire qu'on a diabolisé le FN ?".

L'auteur du "Suicide Français" a été chroniqueur durant les cinq premières saisons du talk-show, rappelle-t-on. Il a officié de 2006 à 2011 aux côtés de Michel Polac puis d'Éric Naulleau, avant qu'ils ne soient tous les deux remplacés en septembre 2011 par Natacha Polony et Audrey Pulvar.

Léa Salamé a interpellé Laurent Ruquier, lui demandant s'il "regrettait" cette présence. "Oui je regrette car je me rends compte que j'ai participé à la banalisation de ces idées-là. Donc je ne veux pas qu'on me dise que les gens de gauche ont diabolisé et caché les sujets et que c'est ça qui a fait monter le Front National !"

Lu sur Ozap

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !