Mission d’information : retrouvez l’intégralité de l’audition d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube

Scénarios du déconfinement

Mission d’information : retrouvez l’intégralité de l’audition d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran

Le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de la Santé Olivier Véran ont été auditionnés à l'Assemblée nationale sur la gestion de crise du gouvernement liée à l'épidémie de coronavirus le mercredi 1er avril. Ils ont été entendus mercredi par la nouvelle mission d'information de l'Assemblée nationale.

Edouard Philippe et Olivier Véran se sont exprimés sur cette épidémie et ont justifié l’attitude du gouvernement face à cette crise sans précédent, cette "première guerre en temps de paix", comme l’a précisé Richard Ferrand. 

Edouard Philippe a notamment évoqué la stratégie du gouvernement sur le futur scénario du déconfinement. Il répondait à une question du président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, qui relayait une interrogation des Français "qui ont compris l’entrée (du confinement, ndlr) et qui veulent pouvoir en concevoir la sortie". Voici la réponse d’Edouard Philippe sur le sujet : 

"Il est probable que nous ne nous acheminons pas vers un déconfinement général et absolu, en une fois, partout et pour tout le monde". 

Plusieurs équipes travaillen» sur ce sujet, selon les précisions du Premier ministre. Il a évoqué la possibilité d’un déconfinement "régionalisé", "sujet à une politique de test", ou encore "en fonction des classes d’âge". 
Cette stratégie dépendra "de notre capacité à tester", "de la façon dont le virus aura circulé". Une "stratégie de déconfinement" pourra être présentée "dans les jours, la semaine" à venir. 

Edouard Philippe a indiqué que le combat contre le virus allait être long : 

"Nous sommes dans un combat contre un virus, un combat long qui va durer, un combat difficile qui impliquera des mauvaises nouvelles parfois, des déceptions dont je ne veux pas cacher, à aucun de nos concitoyens, la dureté".

Le Premier ministre et le ministre de la Santé Olivier Véran ont également répondu aux nombreuses questions des députés, qui participaient à cette première audition par visioconférence.

Edouard Philippe a ainsi précisé que le gouvernement "ne travaillait pas aujourd’hui sur des instruments qui rendraient obligatoire le tracking", sur l’utilisation de la géolocalisation pour suivre la circulation du virus :

"Ce dispositif n’existe pas en France, parce qu’il ne serait pas légalement permis".

Il n’a pas exclu d’utiliser ces méthodes "sur le fondement d’un engagement volontaire".

La garde des Sceaux Nicole Belloubet et le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner seront auditionnés, à leur tour, la semaine prochaine.

Le Premier ministre Edouard Philippe sera l’invité exceptionnel d’une émission spéciale sur TF1 et LCI ce jeudi soir, 2 avril. Il devrait à nouveau faire preuve de pédagogie et apporter des réponses aux Français et au personnel soignant, aux malades et aux familles des disparus. 

RT France - Le Figaro - Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !