Ligue des Champions : le PSG écrase Leverkusen et prend une (grosse) option sur les quarts | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: REUTERS/Ina Fassbender

Impressionnant

Ligue des Champions : le PSG écrase Leverkusen et prend une (grosse) option sur les quarts

Le club francilien s'est imposé très largement (4-0) en Allemagne mardi, notamment grâce à un doublé de son attaquant Zlatan Ibrahimovic.

La statistique parle d'elle-même. Après avoir gagné 4-0 à l'extérieur au match aller, 100% des équipes se sont qualifiées pour le tour suivant en Ligue des Champions. Autant dire que le PSG a tué tout suspense ce mardi en allant se balader en Allemagne. Lors de son huitième de finale aller, le club de Laurent Blanc a donc quasiment assuré sa qualification au détriment de Leverkusen. Une victoire qui s'est rapidement dessinée. En effet, le milieu de terrain Blaise Matuidi a ouvert le score dès la quatrième minute de jeu. Tout le long du match, le club francilien a ensuite impressionné par son réalisme et sa maîtrise.

Et puis Paris peut se reposer sur le talent de Zlatan Ibrahimovic, encore auteur d'un doublé, dont un chef d’œuvre sur une frappe surpuissante du pied gauche, ce mardi soir. Le Suédois en est pour le moment à 34buts en 35 matchs cette saison. Tout simplement hallucinant. Avec un joueur de cette classe, le PSG peut voir loin en Ligue des Champions. D'autant plus qu'avec l'arrivée au mercato d'hiver de Yoann Cabaye (auteur du quatrième but hier soir), l'équipe de Laurent Blanc semble disposer de la profondeur de banc qui semblait lui faire défaut l'an passé.

Sauf improbable retournement de situation au match retour le 12 mars au Parc des Princes, le PSG a donc  déjà validé son billet pour les quarts de finale.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !