Liberté d'expression : Frédéric Taddeï face à Natacha Polony et Aymeric Caron | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Débat

Liberté d'expression : Frédéric Taddeï face à Natacha Polony et Aymeric Caron

Le journaliste et animateur a défendu sa vision de la liberté d'expression, alors que le choix de ses invités dans Ce soir (ou jamais !) est pointé du doigt.

L'hebdomadaire "Les Inrocks" s'est demandé cette semaine s'il faut brûler Frédéric Taddeï. Dans un éditorial, Frédéric Bonnaud écrit "C’est souvent plus intéressant d’entendre débattre des gens qui ne sont pas d’accord entre eux. Dans l’amorce du procès en sorcellerie fait à Frédéric Taddeï, cet adage d’évidence paraît un peu oublié."

Ce constat intervient quelques jours après celle de Caroline Fourest, qui s'est demandé dans Le Supplément de Canal+ si "au nom d’une posture très parisienne, très chic, (...) Frédéric Taddeï ne pense pas que le totalitarisme, c’est de l’art contemporain, en fait. Tellement, pour lui, toutes les idées se valent, surtout les plus cyniques."

Invité dans On n'est pas couché, hier soir, l'animateur s'est défendu face à Laurent Ruquier, Natacha Polony et Aymeric Caron.

"Aujourd'hui, on a fait 650 émissions, sans aucun problème, sans aucun dérapage", a-t-il rappelé. "J'ai l'impression que l'on assimile parfois l'animateur d'un débat à ses invités", a ajouté le journaliste.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !