Les images de l’incendie à Venise sur le site d’une usine chimique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube

Enquête ouverte

Les images de l’incendie à Venise sur le site d’une usine chimique

La municipalité de Venise a lancé ce vendredi 15 mai une alerte auprès des habitants de la ville et de sa région après l’incendie qui s’est déclaré dans la matinée dans une usine chimique de sa banlieue industrielle du port de Marghera. Les habitants de Venise ont reçu l’ordre de rester chez eux ce vendredi pour une autre raison que le coronavirus. Les habitants de la banlieue industrielle du port de Marghera étaient également concernés. Ils doivent appliquer des serviettes mouillées autour des fenêtres fermées suite à l'incendie et au risque de pollution. 

Selon les pompiers, une explosion aurait retenti avant le déclenchement de l’incendie. Deux employés du site industriel ont été gravement brûlés, a indiqué le département de la protection civile.

D’après des images publiées sur Twitter, la haute colonne de fumée noire s’élevant depuis l’usine 3V Sigma était visible à des kilomètres à la ronde.  

Ces images rappellent celles de l’incendie de l’usine Lubrizol en France, dans la ville de Rouen. 

Une enquête a été ouverte pour "vérifier les conditions de sécurité à l'intérieur de l'usine et analyser toute pollution environnementale" provoquée par l'incendie à Venise.

Près d'une centaine de pompiers sont intervenus sur le site, et ont réussi à contenir les flammes, selon des informations de la RAI et La Repubblica. Les sirènes ont retenti dans la région de Venise à 14 heures, afin de signifier un retour à la normale. Les pompiers sont toutefois restés sur place par mesure de sécurité. 

L’enquête ouverte doit permettre de "vérifier les conditions de sécurité à l'intérieur de l'usine et analyser toute pollution environnementale" provoquée par l'incendie, selon la municipalité sur son site internet.

Sud-Ouest - VareseNews - La Repubblica

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !