Les critiques de Jean-Luc Mélenchon envers le Premier ministre et LREM après le score des Européennes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: capture d''écran BFMTV

L'heure du bilan

Les critiques de Jean-Luc Mélenchon envers le Premier ministre et LREM après le score des Européennes

Jean-Luc Mélenchon s'est exprimé à l'issue du discours de politique générale d'Edouard Philippe à l'Assemblée nationale ce mercredi. 

La France Insoumise traverse une importante crise interne et va devoir réussir à surmonter la défaite lors des élections européennes. Jean-Luc Mélenchon a pourtant tenté d'afficher sa détermination lors des interventions des différents groupes à l'Assemblée nationale à l'issue du discours de politique générale du Premier ministre Edouard Philippe. Jean-Luc Mélenchon a indiqué que "quoi qu'il arrive, nous ne céderons pas". 

Le leader de La France Insoumise a tenu à rappeler à Edouard Philippe la réalité du scrutin européen. 

"Monsieur le Premier ministre, savez-vous que vous avez-vous aussi perdu l'élection ? Mais je vois bien que non! Hier vous avez rappelé que je comptais sur l'élection européenne comme sur un référendum contre votre politique. Et c'est bien vrai : je l'ai fait et c'est ce qu'il s'est passé !"

Jean-Luc Mélenchon a donc attaqué le Premier ministre et La République en marche sur le résultat des élections européennes et sur la politique qui sera menée dans les prochains dans le cadre de l'acte II du quinquennat, annoncé par Edouard Philippe ce jeudi. Le leader de La France Insoumise a tenu à souligner les difficultés du parti de la majorité lors de ces élections. 

"Oui, c'était un référendum, et vous l'avez perdu. 80% des bulletins de vote se sont portés sur des listes qui vous étaient directement opposées. 90% des inscrits vous ont refusé leur appui. Vous aviez lancé un défi à l’extrême droite et le président avait annoncé que s’il venait à perdre, il y aurait de lourdes conséquences. Vous l’avez perdu. Et pourtant vous voulez faire comme si de rien n’était".

Malgré le revers des Insoumis aux Européennes, Jean-Luc Mélenchon a ainsi voulu alerter le Premier ministre et La République en marche sur le choix d'une partie de l'électorat contre la politique du gouvernement avec la dure réalité du résultat et la seconde place de la liste menée par Nathalie Loiseau lors du dernier scrutin électoral. 

Huffington Post et BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !