La soeur de Manuel Valls évoque son douloureux passé de toxicomane et le soutien de son frère | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Confessions

La soeur de Manuel Valls évoque son douloureux passé de toxicomane et le soutien de son frère

"Quand j’ai commencé à me droguer, j’avais 20 ans et lui en avait 21. Il commençait la poli­tique" a raconté Giovanna Valls sur France 2.

Son histoire, Giovanna Valls l’avait déjà raconté dans un livre, Accro­chée à la vie, jour­nal d'une renais­sance, paru l'année dernière. Mais mardi après-midi, c’est à la télévision, dans l’émission de Mille et une vies, de Frédé­ric Lopez sur France 2, qu’elle a poursuivi ses confidences. La soeur cadette du premier Ministre Manuel Valls a raconté sa terrible descente aux enfers, elle qui est tombé dans la toxicomanie à 20 ans. "On m’a proposé de snif­fer une ligne blanche", déclare-t-elle. "Je n’avais abso­lu­ment aucune idée de ce que c’était. Je ne savais pas que c'était de l'héroïne".

Après plusieurs cures, elle parviendra à s’en sortir. Et explique que son frère l’a toujours encouragée dans les moments difficiles. "J’ai essayé d’être très précise avec mon frère", a-t-elle confié. "Nous avons toujours été très proches, nous avons 16 mois d'écart. Quand j’ai commencé à me droguer, j’avais 20 ans et lui en avait 21. Il commençait, il était dans la poli­tique. Un jour, je me suis retrouvé à être soeur du Premier ministre. Quand je m’en suis sortie, il a été très fier de moi. Quand j’ai sorti le livre, il l’a lu avant, il a été très fier. Il m’a toujours encou­ra­gée à le publier".

Lu sur Gala

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !