Katy Perry multiplie les références aux Illuminati dans son dernier clip | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Nouvel ordre mondial

Katy Perry multiplie les références aux Illuminati dans son dernier clip

La vidéo de Dark Horse, diffusée jeudi, met en émoi les conspirationnistes en multipliant les références aux Illuminati.

Katy Perry est-elle une Illuminati ou cherche-t-elle à attirer leur attention ? En mettant en ligne le clip de Dark Horse, elle a en tout cas attiré les commentaires de nombreux conspirationnistes. Ceux-ci prétendent que la « société de pensée » des Illuminati poursuivrait un plan secret de domination du monde. Ces théories avancent que les Illuminati réalisent leur plan en infiltrant les différents gouvernements, en particulier ceux issus de révolutions, et les autres sociétés initiatiques dont la franc-maçonnerie.

En décembre déjà, sa prestation aux Grammy Awards avait fait dire à un rédacteur du site InfoWars qu'il "s'agissait essentiellement d'un rituel occulte sur le thème des Illuminati".

La vidéo, qui se passe une Egypte antique - une période propice au symbolisme, s'il en est - comprend notamment à plusieurs endroits l'Œil de la Providence (all-seeing eye). Ce symbole montrant un œil entouré par des rayons de lumière, habituellement dans la forme d'un triangle, symbolise selon les complotistes l'élite omnisciente contrôlant le peuple.

Les pyramides sont, elles aussi, vues comme un symbole illuminati.

Le thème de la chanson renvoie aussi au contrôle des populations. Katy Perry se définit comme "a bird without a cage", un oiseau sans cage, signe qu'elle s'est libérée de ce contrôle. A l'inverse, les esclaves du morceau ont des cages autour de la tête, symbole de leur soumission.

L'esthétisme du clip fait aussi appel à la magie et aux animaux cornus, qui selon Illuminati Watcher "représentent le sacrifice de la jeunesse aux Dieux qu’idolâtrent les Illuminati".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !