Italie : un match de football arrêté suite à des insultes racistes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: Flickr / Ludo29

Sans fin

Italie : un match de football arrêté suite à des insultes racistes

Le match amical entre le Milan AC et le club amateur de Pro Patria a été interrompu suite à des cris de singe émanant du public.

Ce furent les mots de trop. Kevin-Prince Boateng, milieu de terrain ghanéen du Milan AC, quitte le terrain à la 27e minute du match "amical" entre le club "rossonero" et le Pro Patria, un club amateur. En cause : les insultes à caractère raciste de certains "supporters" de cette équipe de 4e division située à une trentaine de kilomètres de Milan. Le capitaine du Milan AC, Massimo Ambrosini, indique ensuite la voie du vestiaire pour le reste de l'équipe et met ainsi un terme à ce "match".

L'entraîneur du Milan AC, Massimiliano Allegri, assume cette décision et avoue sa lassitude : "Je suis déçu et attristé, mais je pense qu’il était logique de ne pas retourner sur le terrain par respect pour nos joueurs et tous les autres acteurs de couleur. Nous devons arrêter avec ces gestes barbares. L’Italie doit devenir plus civilisée et aussi un peu plus intelligente. Nous espérons avoir envoyé un signal fort qui aura des répercussions si de tels actes se reproduisent dans n’importe quelle ligue". Ce n'est en effet pas la première fois que le football italien est marqué par ce type d'affaires : des joueurs comme Samuel Eto'o (désormais au FC Anzhi Makhatchkala en Russie) et Mario Balotelli (Manchester City) ont été frappés par des insultes similaires, même si cette interruption de match constitue en soi une première dans la péninsule.

Vu sur Melty

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !