Irlande du Nord : jets de cocktail Molotov, de pierres... les policiers pris pour cible | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: REUTERS/Cathal McNaughton

Violences urbaines

Irlande du Nord : jets de cocktail Molotov, de pierres... les policiers pris pour cible

Dans la nuit de samedi à dimanche sept policiers ont été blessés lors d'une seconde nuit de violences à Belfast provoquées par des manifestants protestants.

La situation est tendue en Irlande du Nord. Depuis deux jours, de violentes violences urbaines secouent le pays. Dans la nuit de samedi à dimanche, sept policiers ont été blessés lors d'une seconde nuit de violences à Belfast provoquées par des manifestants protestants, a déclaré dimanche matin un porte-parole de la police nord-irlandaise. La veille, 32 policiers et un responsable politique avaient été blessés dans ces violences. Au cours de la nuit de samedi, la police a également arrêté 11 personnes, contre 22 la nuit précédente.

Des jeunes encagoulés, certains masquant leur visage avec des drapeaux britanniques, ont attaqué les forces de l'ordre avec des cocktails Molotov, des pierres, des bouteilles et d'autres projectiles dans le nord de la capitale de l'Ulster. La police a répondu en tirant des balles en plastique et en arrosant les manifestants avec des canons à eau.

La nuit a cependant été moins violente que la veille, lorsque la foule a attaqué les forces de police avec des cocktails Molotov, des pétards, des moellons et même une épée.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !