Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube / Euronews
camp de migrants Moria Grèce Lesbos

Aide européenne

Incendie du camp de Moria : l'Allemagne invite les pays de l'UE à accueillir des migrants

Après l'incendie qui a ravagé le camp de migrants de Moria sur l'île de Lesbos, l'un des plus importants de Grèce, des milliers de personnes sont désormais sans abri. Les autorités allemandes ont lancé un appel à la solidarité à l'échelle de l'Europe. Près de 12.000 migrants et réfugiés se trouvaient sur ce camp. Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Mass a demandé à ce que les pays de l'Union européenne les prennent en charge avec une répartition équitable, selon des informations d'Euronews.

La Commission européenne a annoncé qu'elle prenait en charge le transfert immédiat vers la Grèce continentale de 400 enfants et adolescents non accompagnés.

L'incendie n'a pas fait de victimes, hormis quelques blessés légers. Le camp avait été placé en quarantaine par les autorités en raison d'un nombre grandissant de personnes testées positives au Covid-19. Trois autres camps situés près d'Athènes, également touchés, avait été confinés.

La France, l'Allemagne et l'Union européenne ont accepté d'accueillir des migrants après l'incendie qui a embrasé le camp de Moria. 

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a assuré que la France était "prête à prendre sa part". Il s'est exprimé dans le cadre d'une conférence de presse ce mercredi à l'issue du Conseil des ministres. 

Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !