Il voulait traverser l'Atlantique avec des ballons de baudruche : échec pour le remake de "Là-Haut" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite

Ce sera pour la prochaine

Il voulait traverser l'Atlantique avec des ballons de baudruche : échec pour le remake de "Là-Haut"

L'aviateur Jonathan Trappe s'était élancé ce jeudi de Caribou, dans le Maine, mais a dû arrêter sa tentative dès le lendemain vers Terre-Neuve.

L'histoire était trop belle. Jonathan Trappe, âgé de 39 ans, a déjà réussi un double exploit dans sa vie : traverser la Manche (en mai 2010) et survoler les Alpes (en septembre 2011) en empruntant une technique identique, inspirée du film "Là-Haut". A l'aide de centaines de ballons de baudruche, il parvenait à se déplacer sur de longues distances et émerveiller les foules.

Pour parvenir à ses fins, il avait débuté sa préparation depuis près d'un an. Son but : parcourir les 4 000 kilomètres séparant les côtes pacifique et atlantique aux alentours de 6 000 mètres d'altitude à bord de 370 ballons multicolores gonflés à l'hélium. 

Malheureusement, au lieu des six jours prévus pour effectuer la traversée, la tentative de Jonathan Trappe s'est arrêtée au bout d'une demi-journée, aux alentours de Terre-Neuve. Ses fans ont pu découvrir avant tout le monde la mauvaise nouvelle sur le profil Facebook de l'aventurier, qui a pu toutefois atterrir sans problème.

Jonathan Trappe avait attendu une centaine de jours histoire de bénéficier de la meilleure fenêtre météo possible, mais c'est bien un problème technique au niveau de ballons qui est à l'origine de ce renoncement... temporaire ?

A noter, dans le même registre, le récent survol du Cap à l'aide de 160 ballons de baudruche réalisé en avril dernier.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !