Hollande et le patronat, une relation incestueuse ? Jean-Sébastien Ferjou et Clémentine Autain débattent | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Duel

Hollande et le patronat, une relation incestueuse ? Jean-Sébastien Ferjou et Clémentine Autain débattent

Le directeur de la publication d'Atlantico.fr et la co-directrice de la revue Regards étaient les invités d'iTélé ce vendredi.

Lors de sa tournée américaine, François Hollande a pris la direction de San Francisco pour rencontrer les entreprises de la Silicon Valley, où l'on trouve de nombreux français. Carlos Diaz, à l’origine du mouvement des "pigeons" a profité de cette rencontre pour demander au président français un câlin. Un geste qu’il a accepté. "François Hollande a lié des amitiés avec les grands patrons depuis son passage à HEC, ce qui se traduit aujourd'hui par des choix politiques", a estimé Clémentine Autain. Elle a rappelé que si les "pigeons" ont obtenu gain de cause, ceux qui contestaient la hausse de la TVA n'ont pas été entendu. "C'est une relation incestueuse", a-t-elle estimé.

"Les mesures en faveur des entreprises sont aussi en faveur des salariés de ces entreprises, car il n'y a rien de mieux pour la justice sociale que la croissance", a répliqué Jean-Sébastien Ferjou.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !