Henri Guaino défend la Corse "qu'il aime", qui a "beaucoup donné à la France" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Protecteur

Henri Guaino défend la Corse "qu'il aime", qui a "beaucoup donné à la France"

"La Corse a donné à la France un empereur" a déclaré le député des Yvelines. "Elle a donné des ministres."

Henri Guaino en mode protecteur de l'île de beauté. Interrogé au micro de RMC sur les récentes violences en Corse, où un lieu de culte musulman avait été saccagé par des manifestants après l'agression de pompiers à Ajaccio, l'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a évoqué  "la Corse qu'il aime".

"C'est une île aussi qui a donné, a estimé le député des Yvelines. "10.000 morts pendant la guerre de 14, mais comme toutes les provinces françaises. Le sang des uns et des autres s'est mêlé. La Corse a donné à la France un empereur. Elle a donné des ministres. Charles Pasqua était corse. Il était né à Grasse mais il était corse."

"C'est tout de même un climat étrange où tout le monde veut mettre l'autre dehors", a-t-il regretté.

Lu sur le Lab Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !