Florian Philippot : "Il faut retirer leur nationalité aux jihadistes français" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Crédits Photo: Capture écran

Sanctions

Florian Philippot : "Il faut retirer leur nationalité aux jihadistes français"

Le vice-président du Front national était l’invité ce lundi matin de BFM TV.

Après 10 mois de captivité en Syrie, les quatre journalistes ont retrouvé ce week-end la liberté. Depuis leur arrivée sur le sol français, ils ont commencé à témoigner de leurs conditions de détention. Et l’une des principales choses à retenir de leurs déclarations est que certains de leurs geôliers s’exprimaient en français. C’est en tout cas ce qu’a confirmé ce dimanche Laurent Fabius le ministre des Affaires étrangères. Dès lors ce lundi, Florian Philippot, invité de BFM TV, était invité à s’exprimer sur ce sujet.

Il a affirmé que pour le Front national, l'Etat doit avoir «une politique extrêmement ferme» vis à vis des Français partis faire le jihad en Syrie, ou qui ambitionnent d'aller combattre dans les rangs des jihadistes. Le vice-président du parti préconise de leur retirer la nationalité française. «Il faut donner la possibilité de déchéance de la nationalité, quand il y a double nationalité» estime-t-il. «Leur retirer leur passeport, les surveiller. Il est temps d'ouvrir les yeux sur le phénomène.»

Selon lui, «le rôle de l'Etat ne doit pas être de les aider à revenir. L'Etat doit cesser par son discours diplomatique de donner le mauvais exemple. Lorsqu'il dit que les rebelles sont les gentils, un jeune qui se fait manipuler peut avoir le sentiment qu'il agit pour le bien. C'est la responsabilité de l'Etat français.»

Lu sur BFM TV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !