Eric Zemmour reparle du prénom Hapsatou lors d’une réunion avec des jeunes sympathisants LR | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube / Huffington Post

Immigration

Eric Zemmour reparle du prénom Hapsatou lors d’une réunion avec des jeunes sympathisants LR

Eric Zemmour était l'invité de jeunes conservateurs. Il devait notamment parler d'immigration et de la colonisation. Cette intervention d’Eric Zemmour s’est déroulée dans le cadre d’une réunion avec une petite centaine de jeunes sympathisants Les Républicains. La réunion s’est déroulée ce mardi 5 février, rue Drouot, à l'étage d'un café pour accueillir l'essayiste Eric Zemmour pour un dîner. 

Ce rendez-vous était organisé par la partie la plus conservatrice et identitaire des Jeunes LR, en lien avec le mouvement "Racines d'Avenir", selon des informations du Huffington Post

Lors de cet échange, le thème de l’immigration a été abordé. Eric Zemmour a fait allusion à son différend avec Hapsatou Sy sur le plateau des Terriens du Dimanche, l’émission de Thierry Ardisson sur C8

Eric Zemmour a évoqué, selon lui, le cas des immigrés qui refusent à ses yeux de s'assimiler, en utilisant une comparaison faisant référence à la polémique avec Hapsatou Sy :

"Je veux la nationalité française mais j'appelle mon fils Mohammed ou Hapsatou..."

Les jeunes présents dans la salle ont alors applaudi Eric Zemmour. L’un d’eux a d’ailleurs cité à ce moment-là le prénom de Corinne. 

En septembre 2018, Eric Zemmour avait indiqué à la chroniqueuse Hapsatou Sy que sa mère aurait dû l'appeler Corinne, selon une vieille loi bonapartiste "abolie en 1993 qui demande à ce qu'on donne des prénoms du calendrier, c'est-à-dire, des saints chrétiens." Cette loi évoquait dans son article 1, les "noms en usage dans les différents calendriers, et ceux des personnages connus de l'histoire ancienne". La jeune femme avait menacé de porter plainte contre lui pour "injure à caractère racial".

Le jeune organisateur de cette rencontre cette semaine, Erik Tegnér, est également revenu sur cette histoire de prénom, à la fin de la soirée. Il a souligné l’admiration qu’il avait envers Eric Zemmour et a fait allusion à leurs prénoms communs, Eric : 

"Il est bien dans le calendrier. On sait très peu de choses sur ce saint. Ça fait polémique..."

Eric Zemmour lui indique alors qu’il existe une fête, le 18 mai. 

Erik Tegnér répond alors : 

"C'est ça, quasiment 10 jours avant les élections européennes!"

Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !