DSK irrite (encore) les Grecs | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Finance

Salades

DSK irrite (encore) les Grecs

Dominique Strauss-Kahn a confié dans une vidéo "oubliée" que le gouvernement Papandréou négociait l'intervention du FMI bien avant de l'avouer à sa population.

Dominique Strauss-Kahn avait déjà passablement énervé les Grecs lors de la diffusion d'un documentaire de Canal + dans lequel il expliquait : "La réalité, c'est que ces gens-là, ils sont dans la merde. Et gravement. Mais, eux-mêmes, ils ont un peu bricolé, ils n'ont pas payé d'impôts, c'est un peu le sport national ici : ça truande un maximum…". S'en était suivi un vaste tollé à Athènes.

Ce sont maintenant d'autres images non utilisées de ce même documentaire qui font polémique. On peut y entendre DSK expliquer que la Grèce négociait "en douce" avec le FMI alors que le nouveau Premier ministre George Papandréou affirmait haut et fort que son pays n'aurait pas besoin d'aide extérieure.

Athènes minimise ces confidences, mais soupçonne M. Strauss-Kahn d'agir en fonction de futurs intérêts nationaux bien compris en France. Le Figaro.frexplique que le ministre de l'Economie grec considère que DSK "veut se débarrasser du problème grec"  en vue d'une candidature à l'élection présidentielle en France.

La séquence a été diffusée sur la chaîne grecque Alpha ce mercredi soir. Elle fait depuis un tabac sur Youtube...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !