Donald Trump fait hurler de rire son public en imitant un "président présidentiel" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Youtube- C-Span

Great Again

Donald Trump fait hurler de rire son public en imitant un "président présidentiel"

Lors d'un rassemblement de campagne à Tampa, en Floride, le 31 juillet, le Président a rappelé à son public qu'il maitrisait l'art du one man show.

Donald Trump était en meeting à Tampa, une des plus grandes villes du centre de la Floride, pour donner un discours afin de soutenir les candidats républicains à l'horizon des prochaines élections de mi-mandat. Il en a profité aussi pour défendre son bilan. Et en plein milieu du discours qu'il donnait, il s'est très clairement laissé aller à un peu d'improvisation : 

"Souvenez-vous de la fois où j'ai dit que je serai un peu intenable et que je m'amuserai beaucoup. Ils disaient alors : "Il n'agit pas de façon présidentielle". Et je leur dit : "Et bien il est beaucoup facile d'agir de façon présidentielle que de faire ce que je fais." Tout le monde peut agir en président". 

Le numéro de bravoure pouvait alors commencer : se renfrognant, adoptant une démarche quasi-robotique - au grand plaisir de la foule écroulée de rire devant ce sketch - il a voulu jouer au président. La performance lui a finalement valu une belle salve d'applaudissements. Mais le Président dans ses nouveaux habits de président présidentiel ne voulait plus s'arrêter. Il a donc entrepris de commencer un discours présidentiel, l'air outrageusement solennel :

"Mesdames et Messieurs de l'Etat de Floride, merci beaucoup d'être ici. Vous êtes des gens formidables, et je vais désormais partir parce que je suis en train de vous ennuyer à mourir, merci."

Succès immédiat dans la salle, qui se met à applaudir le président tout en huant le personnage étrange qu'il vient d'incarner. 

Reprenant son discours, il a répondu en déclarant qu'il pouvait être "plus présidentiel que n'importe que président de l'histoire à l'exception peut-être d'Abe Lincoln avec son grand chapeau, je ne sais pas pourquoi". 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !