Des Gilets jaunes scandent "Macron démission" et huent le président sur son passage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran BFMTV

Colère

Des Gilets jaunes scandent "Macron démission" et huent le président sur son passage

Le président Emmanuel Macron s'est rendu à l'Arc de triomphe dimanche, pour saluer les pompiers et les forces de l'ordre.

Le président de la République, Emmanuel Macron, s'est rendu à l'Arc de triomphe, ce dimanche, au lendemain des violences et dégradations qui ont eu lieu en marge du rassemblement des Gilets jaunes.

Accompagné de son ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner et du secrétaire d'État Laurent Nuñez, il s'est d'abord recueilli sur la tombe du soldat inconnu, puis est allé saluer les pompiers et des forces de l'ordre sur l'avenue Kléber. Il a serré la main à chaque gendarme, policier et pompier sur place.

Sa visite a été perturbée par plusieurs Gilets jaunes, qui l'ont hué et crié "Macron démission" sur son passage. D'autres personnes ont applaudi pour tenter de couvrir le bruit des huées.

Les troubles ont débuté dès samedi matin, autour de l'Arc de Triomphe, en haut des Champs-Elysées. Tandis que plusieurs centaines de Gilets jaunes manifestaient dans le calme sur l'avenue, des casseurs ont pris à partie les forces de l'ordre, avant d'être dispersées. Elles ont alors envahi les rues adjacentes, faisant d'important dégats. Plusieurs véhicules ont été incendiés et les vitrines des magasins brisées dans l'avenue Raymond Poincaré, l'avenue Kléber, l'avenue Foch ou la place Wladimir Garcin. Une agence bancaire et un magasin de mobilier de cuisine ont aussi été incendiés.

 

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !