Coupe du Monde 2022 au Qatar : Sepp Blatter reconnaît "une erreur" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters

Mea culpa

Coupe du Monde 2022 au Qatar : Sepp Blatter reconnaît "une erreur"

Le président de la FIFA a avoué ses torts ce vendredi dans une interview accordée à la chaîne de télévision suisse RTS.

Depuis le début, le choix du Qatar fait polémique. Pourquoi avoir attribué à ce petit pays la Coupe du Monde de football en 2022 ? Et ce alors même qu'en plein été, les chaleurs y sont insupportables et que la pratique du foot et peut donc être dangereuse pour la santé. Mais ce choix, bien que contesté, n'avait jamais été remis en cause par la Fédération internationale du football (FIFA). Les instances internationales se penchant seulement sur la possibilité de jouer ou non en hiver. Mais ce vendredi, pour la première fois, Sepp Blatter, le président de la FIFA, l'a admis : choisir d'organiser la Coupe du monde 2022 au Qatar était  "une erreur".

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision suisse RTS, le Suisse a déclaré : "Bien sûr que c'était une erreur! Mais vous savez, on commet beaucoup d'erreurs dans la vie. Le rapport technique du Qatar indiquait bien que les températures en été sont bien trop élevées Pourtant, cet élément n'a pas empêché le comité exécutif de la FIFA d'attribuer avec une majorité assez large le Mondial à l'émirat." Dans cet entretien, Sepp Blatter évoque aussi  des pressions politiques de la France et de l’Allemagne. Et notamment un rendez-vous qui avait vu Nicolas Sarkozy convier l’émir du Qatar et Michel Platini à un repas à l’Elysée. Troulant...
 

lu sur RTS.ch

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !