Corneille parle pour la première fois du meurtre de ses parents, petits frères et sa petite sœur | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Crédits Photo: Capture d'écran / France 2

Déchirant

Corneille parle pour la première fois du meurtre de ses parents, petits frères et sa petite sœur

"Perdre le tout, en une nuit, c'est mourir un petit peu. C’est une grande partie de ce qui nous constitue qui disparaît", explique le chanteur.

Mercredi soir, le journal de 20h de France 2 a consacré un sujet à Corneille.

Face caméra, l'artiste est revenu sur le terrible assassinat de toute sa famille, sous ses yeux, lors du génocide du Rwanda en 1994. Lui seul a survécu.

"Quand ma mère m’a réveillé, toute ma famille était assise dans le salon, avec ces hommes armés d’armes auto­ma­tiques, de Kalashnikov. On me demande alors à mon tour de m’assoir. Et là, ces hommes commencent à tirer.", raconte Corneille. "Ce soir-là, j’ai perdu mon père, ma mère, mes deux frères, ma petite sœur, qui avait trois ans… Perdre le tout, en une nuit, c'est mourir un petit peu. C’est une grande partie de ce qui nous constitue qui disparaît", avoue le chanteur d'une voix tremblante et les larmes aux yeux.  

Vu sur Jeanmarcmorandini.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !