Cleveland : la "maison de l'horreur" d'Ariel Castro rasée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters

Démolition

Cleveland : la "maison de l'horreur" d'Ariel Castro rasée

La semaine dernière, Ariel Castro a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de prison de 1 000 ans.

La "maison de l'horreur" a été détruite. Située à Cleveland  dans l'Ohio, elle appartenait à Ariel Castro, l'homme qui a séquestré et violé trois femmes pendant 10 ans. Michelle Knight, l'une des captives était présente lors de cette démolition. Elle s'est confiée disant "je me sens vraiment libérée quand je pense que tant de gens me voient comme un héros et un modèle, et j'aimerais que cela continue".

La semaine dernière, Ariel Castro a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de prison de 1 000 ans. Michelle Knight, Amanda Berry, 27 ans, et Gina DeJesus, 23 ans, avaient été enlevées entre 2002 et 2004, alors qu'elles n'avaient respectivement que 20, 16 et 14 ans. Durant leur séquestration, elles ont été battues et violées à de très nombreuses reprises. Castro avait été arrêté début mai après qu'Amanda Berry fut parvenue à s'enfuir de la maison, aidée par un voisin.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !