Chômage : Michel Sapin hué par l’opposition à l’Assemblée nationale | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters

Chahut

Chômage : Michel Sapin hué par l’opposition à l’Assemblée nationale

"Démission !", a hurlé l’UMP alors que le ministre du Travail essayait de défendre son bilan, en dépit des mauvais chiffres du chômage publiés ce lundi.

"Démission !" C’est ce qu’ont hurlé en cœur les députés de l’UMP quand Michel Sapin, le ministre du Travail, a pris le micro à l’Assemblée nationale ce mardi. Le ministre a cherché à se défendre, sans succès, des mauvais chiffres du chômage publiés ce lundi. Comme on peut le voir dans cette vidéo LCP, Claude Bartelone, le président de l’Assemblée nationale, a dû appeler au calme à diverses reprises.

Pas moins de cinq questions étaient consacrées au chômage lors de la séance des questions au gouvernement. "Au premier trimestre de l'année 2013, il y avait 30 000" chômeurs de plus, "puis 18 000 (...), 5 000 et 2 000" aux trimestres suivants. "C'est 2 000 de trop, mais vous voyez le chemin parcouru. C'est le résultat d'une politique", s'est justifié Michel Sapin.

Sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, "vous avez eu un million de chômeurs supplémentaires", a-t-il renvoyé aux élus de l'opposition. Selon Michel Sapin, le prochain "moteur" de la lutte contre le chômage sera le "pacte de responsabilité" proposé par le président de la République aux entreprises. "Soyez aussi partenaires de ce pacte qui est l'intérêt de la France et l'intérêt des Français", a-t-il lancé aux députés UMP.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !