Cannes : la Palme d'or pour "La vie d'Adèle", Abdellatif Kechiche couronné | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Crédits Photo: Reuters

Je voudrais remercier...

Cannes : la Palme d'or pour "La vie d'Adèle", Abdellatif Kechiche couronné

Dimanche, le réalisateur Abdellatif Kechiche et ses deux actrices Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux se sont vus décerner ensemble la Palme d'or du 66e festival de Cannes pour le film français "La vie d'Adèle".

"La vie d'Adèle" du franco-tunisien Abdellatif Kechiche a remporté dimanche la Palme d'or du 66e festival de Cannes. Une première pour un film qui parle aussi ouvertement d'homosexualité, en l'occurrence féminine. Les actrices, Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, en pleurs, ainsi que le réalisateur ont été longuement ovationnés. Abdellatif Kechiche a dédié ce prix à "cette belle jeunesse de France" rencontrée pendant la réalisation de ce film, ainsi qu'à "une autre jeunesse, de la révolution tunisienne, pour leur aspiration à vivre eux aussi librement, et aimer librement".

Adapté librement de la bande dessinée "Le bleu est une couleur chaude" de Julie Maroh, "La vie d'Adèle - chapitre 1 et 2", raconte une passion amoureuse entre une adolescente qui s'éveille au désir et une fille aux cheveux bleus (Léa Seydoux). "C'est une très belle histoire, un amour magnifique auquel tout le monde peut s'identifier, peu importe la sexualité", a estimé Steven Spielberg, président américain d'un jury qui a osé placer sur la plus haute marche un film aux scènes très explicites de sexe lesbien.

Vu sur TF1 News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !