Assassinat d'Alan Henning par l'Etat islamique : JS Ferjou et Virginie Martin débattent | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: Google Maps
Jean-Sébastien Ferjou et Virginie Martin étaient les invités d'i>Télé

Analyse

Assassinat d'Alan Henning par l'Etat islamique : JS Ferjou et Virginie Martin débattent

La politologue et présidente deThink Tank Different et le directeur de la publication d'Atlantico.fr étaient les invités d'i>Télé ce vendredi.

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué vendredi la décapitation d'un quatrième otage, l'humanitaire britannique Alan Henning, en représailles aux frappes aériennes britanniques contre l'EI en Irak, et il menace d'en exécuter un autre. La vidéo de l'exécution, diffusée par le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE, est intitulée "un nouveau message à l'Amérique et à ses alliés".

A noter qu'Alan Henning est le quatrième otage occidental exécuté de la sorte par l'EI en Syrie, après les deux journalistes américains, James Foley, le travailleur humanitaire David Haines et le Français, Hervé Gourdel. Sur I>Télé, ce vendredi soir, Jean-Sébastien Ferjou, directeur de la publication d'Atlantico.fr, réagit à cet assassinat : "C'est bien évidemment consternant" assure-t-il dans un premier temps. Mais il met en garde : "Faisons attention aux mots que nous employons. Quand j'entends décapitation cela m'évoque quelque chose de propre.  Il s'agit d'un égorgement, il faut le rappeler. On a tendance à employer des mots qui sont dans un registre de vocabulaire qui neutralisent les choses. C'est comme "exécution" : non ce n'en est pas une puisqu'il n'y a pas eu de procès".

Virginie Martin explique pour sa part "qu'au-delà de la barbarie, il y a sa mise en scène, sa mise en spectacle. Le tout bien orchestré par l'Etat islamique". Un débat à (re)voir.

lu sur I<Télé

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !