Affaire Hollande-Trierweiler : quand la télé gabonaise parle de "Rottweiler"... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Oups...

Affaire Hollande-Trierweiler : quand la télé gabonaise parle de "Rottweiler"...

La présentatrice de Gabon Télévision a commis ce lapsus lors de son 20 heures.

Les médias internationaux ont pris le relais des nationaux et, par salves, s'intéressent particulièrement au vaudeville entre François Hollande, Julie Gayet et Valérie Trierweiler. Il en est de même au Gabon, comme le montre le 20 heures du 25 janvier de Gabon Télévision. Problème : la présentatrice s'est quelque peu emmêlée les pinceaux. "François Hollande, président français, a annoncé il y a quelques heures la fin de sa vie commune avec la journaliste Valérie Rottweiler", a-t-elle annoncé avant d'enchaîner sur le pourquoi de cette séparation, "suite à la révélation de sa présupposée liaison avec l'actrice Julie Guiyet".

A noter, toutefois, que d'autres utilisent ce surnom de manière plus volontaire. Ainsi, le journal allemand "Bild" a utilisé cette appellation dans un de ses papiers daté du 16 janvier dernier...

Tandis que le député UMP Lionnel Luca avait, en 2012, fait de même avec "élégance" : "Hollande qui a retrouvé une femme, Valérie Rottweiler. Et c’est pas sympa pour le chien, ça !".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !