Affaire Depardieu : Nicolas Dupont-Aignan y voit l'expression d'un "égoïsme généralisé" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters

Sans fin

Affaire Depardieu : Nicolas Dupont-Aignan y voit l'expression d'un "égoïsme généralisé"

Invité de RTL ce matin, le président de "Debout La République" regrette le départ de l'acteur pour la Belgique.

L'onde de choc sur l'exil fiscal de Gérard Depardieu vers la Belgique semble être sans fin. Le président de Debout la République (DLR), Nicolas Dupont-Aignan, regrette ce départ ce mercredi sur RTL et en profite pour fustiger l'"égoïsme généralisé" qui fait actuellement, selon lui, figure de norme en France. "On ne déserte pas son pays, surtout lorsqu’on est favorisé par le talent. Quand on est aimé des Français, eh bien, on lutte à l’intérieur" explique-t-il également.

"Que Gérard Depardieu vienne lutter avec nous ! Le problème du pays, c’est cet égoïsme généralisé, c’est chacun pour soi. Quand un pays vit (pour le) chacun pour soi, on ne s’en sort pas", a-t-il poursuivi. Enfin, Nicolas Dupont-Aignan s'est déclaré "tout à fait" favorable à une déchéance de nationalité pour Gérard Depardieu si celui-ci ne paie effectivement plus ses impôts en France.

Vu sur Libération

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !