A Gaza, un ingénieur palestinien de 29 ans invente une machine à filtrer l'eau | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture écran de la vidéo mise en ligne par AFP sur Youtube
Une machine servant à filtrer l'eau de mer et inventée par l’ingénieur Dia Abou Aassi aide les habitants de Gaza

Une petite soif ?

A Gaza, un ingénieur palestinien de 29 ans invente une machine à filtrer l'eau

"C’est l’ONU qui le dit: dans cinq ans, il n’y aura plus d’eau potable à Gaza" a expliqué Dia Abou Aassi.

"C’est l’ONU qui le dit: dans cinq ans, il n’y aura plus d’eau potable à Gaza" a expliqué Dia Abou Aassi, un ingénieur qui a mis au point une machine à filtrer l'eau de la Méditerranée qui borde la bande de Gaza, grâce à des financements de l’Université islamique et en coopération avec un centre de recherches d’Oman. "La seule solution" selon ce Palestinien de 29 ans qui est parvenu à changer l'eau de mer en eau potable grâce aux nanotechnologies. Pour "sauver Gaza du désastre programmé pour 2020" Dia Abou Aassi a mené "170 expériences en 14 mois" avant de parvenir à réduire la salinité de l'eau de mer de façon à ce qu'elle puisse être consommée. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !