"Tous ensemble" : Marc-Emmanuel, ému aux larmes, se défend d'être "un enfoiré" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Crédits Photo: D8
Marc-Emmanuel en larmes

Pris pour cible

"Tous ensemble" : Marc-Emmanuel, ému aux larmes, se défend d'être "un enfoiré"

Pointé du doigt par un article de journal, le présentateur a défendu son émission qui consiste à venir en aide aux familles en détresse.

Cette fois, c'est la polémique de trop pour Marc-Emmanuel Dufour. Le présentateur vedette de l'émission "Tous ensemble" a été, une nouvelle fois, la cible de critiques virulentes. Le concept du programme est de faire appel à des bénévoles pour refaire la maison d'une famille sans toit. Mais les problèmes de malfaçon viennent régulièrement ternir la mécanique.

Lundi 23 février, un article du Courrier de l'Ouest relatait que les bénévoles se désistaient les uns après les autres sur un tournage en région Poitou-Charentes. La raison ? L'animateur et ses "moqueries", selon le journal. Invité sur le plateau de "Touche pas à mon poste," aux côté de son producteur Julien Courbet, Marc-Emmanuel s'est ému de ces attaques successives.  "Si j'étais un enfoiré, à vivre sur le dos de la solidarité des gens, je pourrais me foutre une balle" lâche-t-il, les yeux rougis et la voix tremblante. "Si j'étais vraiment un enfoiré comme ça, je ne pourrais pas me regarder dans la glace."  Et face aux critiques de malfaçons, il a  tenu à relativiser." Peut-être que six familles sont mécontentes, mais c'est quoi, par rapport aux 200 que nous avons aidées et ces enfants qui sont à l'abri."

Lu sur Jeanmarcmorandini.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !