"La déchéance de nationalité est une mesure d'extrême droite", estime Cécile Duflot | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Reuters
Cécile Duflot critique violemment la décision de François Hollande.

Vent debout

"La déchéance de nationalité est une mesure d'extrême droite", estime Cécile Duflot

La coprésidente du groupe écologiste à l'Assemblée ne mâche pas ses mots.

Cécile Duflot est, avec Jean-Luc Mélenchon, la personnalité politique qui a critiqué avec le plus de virulence la mesure sur la déchéance de nationalité de la réforme constitutionnelle. "C'est une mesure d'extrême droite", a-t-elle déclaré ce jeudi au micro de France Inter. Elle a rappelé l'héritage historique de cette mesure : Vichy, Bruno Mégret…

Par ailleurs, la coprésidente du groupe écologiste à l'Assemblée a déclaré dans un entretien à Libération :  "Voter contre s'impose. J'appelle toutes les consciences républicaines à se réveiller et à refuser cette pente glissante. Il faut savoir poser des bornes infranchissables." Et d'ajouter :  "A force de vouloir couper l'herbe sous le pied du FN, on risque d'appliquer son programme."

"Sur ces questions-là, qui sont des questions fondamentales (...), il ne faut pas oublier nos valeurs dans ces moments où c'est plus difficile peut-être de résister, mais où elles sont encore plus importantes", a-t-elle également précisé.

Lu sur FranceTVinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !