"Emmanuel, fais du sport !" : l'appel de Roxana Maracineanu au chef de l'Etat après sa prise de poids  | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Crédits Photo: Capture d'écran Franceinfo / DR
Roxana Maracineanu Emmanuel Macron poids surpoids sport activité physique Elysée Challenges

Défi à relever

"Emmanuel, fais du sport !" : l'appel de Roxana Maracineanu au chef de l'Etat après sa prise de poids 

Roxana Maracineanu, la ministre déléguée chargée des Sports, était l'invitée de Franceinfo. Elle a été interrogée sur un indiscret du journal Challenges selon lequel le président de la République, Emmanuel Macron, aurait pris quelques kilos. Roxana Maracineanu a adressé ce message directement au chef de l'Etat sur les ondes de Franceinfo : 
"Emmanuel, fais du sport ! Mets-toi au sport comme moi, car moi aussi j'ai pris du poids mais j'ai décidé de me remettre à l'activité physique et sportive et on doit tous s'y mettre car sinon cela va être dur au sortir de la crise".
Roxana Maracineanu a tenu à adresser également à cette occasion un "message de santé publique" aux Français en cette période de pandémie et sur la nécessité de pratiquer une activité physique régulière : 
"Continuez à faire du sport, sortez quand vous le pouvez, réveillez-vous plus tôt pour aller courir avant d'aller au travail et utilisez les week-ends et les mercredis et là c'est un message que je passe aux associations sportives, il faut proposer de l'activité pour pouvoir entretenir la population de vos adhérents et pour permettre aux Françaises et aux Français de pouvoir continuer à pratiquer du sport essentiel pour la santé".
Le journal Challenges a relaté la légère prise de poids du chef de l'Etat. Des kilos qui "lui donnent de la densité, de la maturité", a commenté l'Elysée auprès de la rédaction de Challenges. Selon l'Elysée, il s'agit là d'un signe et de "la preuve que le chef de l'Etat s'est bien remis du Covid, et qu'il est en forme pour aborder la suite".
Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !