Voitures électriques : des raisons d’y croire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Zoé est le quatrième et dernier opus de la gamme "ZE" ("Zéro Emission") de gaz à effet de serre de Renault.
Zoé est le quatrième et dernier opus de la gamme "ZE" ("Zéro Emission") de gaz à effet de serre de Renault.
©Reuters

Zegreenweb

Voitures électriques : des raisons d’y croire

Si la technologie hybride devrait encore tenir le haut du pavé pour de longues années, plusieurs voyants sont au vert pour les acteurs de la filière électrique.

 Zegreenweb

Zegreenweb

Le site www.zegreenweb.com

propose chaque jour toute l'actualité du développement durable et offre une véritable boîte à outil pour un quotidien plus soucieux de la planète (écogestes, recettes de cuisine bio, guide des restos bio, espace emplois verts, covoiturage, éco-consommation, etc.)

 

Voir la bio »

Un championnat du monde de Formule 1 électrique

L'accord scellé en septembre dernier entre la Fédération internationale de l'automobile (FIA), présidée par Jean Todt, et le consortium d'investisseurs FEH (Formula E Holdings Ltd), organisateur de l'épreuve, marque un tournant dans l'histoire du sport automobile. Il consacre en effet l'institution du premier championnat du monde de Formule 1 électrique.

À compter de 2014, vingt pilotes de voitures issues de dix écuries, qui culminent à 220 km/h et avalent le 0 à 100 en 3,5 secondes – des performances très honorables, quoique très inférieures à celles de leurs homologues thermiques – s'affronteront lors de Grands Prix qui se dérouleront en pleine ville, l'objectif des organisateurs étant d'offrir le maximum de visibilité à cette compétition qui concilie performance et protection de l'environnement. Le premier aura pour théâtre les rues de Rio de Janeiro (Brésil).

De son côté, Rome (Italie) vient de faire acte de candidature. À cette occasion, le pilote transalpin Luca di Grassi a sillonné les rues de la Ville Éternelle dans une EF01, un prototype développé depuis deux ans par le constructeur français de voitures électriques Formulec.

Gageons que d'autres municipalités manifesteront leur intérêt dans les semaines à venir...

Pour en savoir plus, cliquer ici

Le gouvernement roule pour la Zoé

Le changement de majorité n'y a rien changé : l'appui des pouvoirs publics pour la Zoé, quatrième et dernier opus de la gamme "ZE" ("Zéro Emission") de gaz à effet de serre de Renault, qui vise le leadership mondial en termes de voitures électriques, se veut sans réserve. Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, s'est ainsi vu remettre les clefs du tout premier exemplaire de cette citadine décarbonée lundi 24 décembre par Carlos Tavares, directeur général délégué aux opérations du groupe Renault, dans la cour d'honneur de Bercy.

Une livraison qui a fait suite à la commande passée par le chantre de la démondialisation lors du dernier Mondial de l'Automobile de Paris et marque "une étape clef dans l’offensive véhicule électrique de Renault, qui va permettre de rendre accessible au plus grand nombre l'éco-mobilité", a commenté M. Tavares. Elle s'inscrit également dans la droite ligne du plan de restructuration de la filière automobile française annoncé cet été, lequel a notamment consisté en une révision à la hausse du bonus-malus automobile et, d'une façon générale, vise à la revigorer via des mesures de soutien aux modèles "propres".

Parmi elles, une forte augmentation du nombre de bornes de recharge publiques et privées à travers la mission pilotée par Philippe Hirtzman. Celle-ci est principalement destinée à favoriser leur déploiement dans les grandes agglomérations, où elles sont encore peu nombreuses.

Pour en savoir plus, cliquer ici

Autolib' séduit de plus en plus

Inauguré en décembre 2011, critiqué par les écologistes qui redoutent qu'ils ne redirigent les particuliers qui avaient troqué leur voiture contre les transports en commun ou le vélo vers l'automobile, le système de location de voitures électriques Autolib' compte actuellement 720 stations, 4 250 bornes de recharge et monopolise quelque 3 900 places de stationnement. De quoi faire grincer des dents bien des usagers de la route, mais les faits sont là : un an après son lancement, le dispositif rencontre un succès indéniable, au point que l'équilibre budgétaire pourrait être atteint dès 2014, c'est-à-dire avec 4 ans d'avance sur les prévisions initiales (!)

Vincent Bolloré a en outre indiqué début décembre avoir reçu "plusieurs demandes" pour déployer le système dans d'autres métropoles du Vieux Continent, sans toutefois dévoiler leur identité. "Nous en ferons au moins une en 2013 en Europe", a-t-il également précisé, tandis que l'adjoint en charge des Transports à la Mairie de Paris Julien Bargeton confiait à l'AFP que la municipalité de Séoul (Corée du Sud) avait elle aussi fait part de son intérêt.

Très tôt convaincu qu'Autolib' pouvait séduire à l'échelle planétaire, Bertrand Delanoë semble dans le vrai...

Pour en savoir plus, cliquer ici

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !