Valérie Trierweiler : enfin un homme dans sa vie ; Johnny Depp : une femme dans la vie de la sienne ; Tom Cruise : la scientologie le convainc de ne plus voir Suri | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Valérie Trierweiler : enfin un homme dans sa vie ; Johnny Depp : une femme dans la vie de la sienne ; Tom Cruise : la scientologie le convainc de ne plus voir Suri
©

Revue de presse people

Valérie Trierweiler : enfin un homme dans sa vie ; Johnny Depp : une femme dans la vie de la sienne ; Tom Cruise : la scientologie le convainc de ne plus voir Suri

Mais aussi : Nabilla et Thomas ne se cachent plus, leur nouvelle vie à Paris ; Louane Emera s'effondre sous la pression ; Marine Le Pen star du tapis rouge.

Sandra Freeman

Sandra Freeman

Sandra Freeman est journaliste et productrice.

 

Voir la bio »

Dans la famille Depp, je voudrais la femme : « Amber Heard l’a trompé… avec une femme »

Ennnnnorme. On savait que ça n’allait pas trop entre Amber Heard et Johnny Depp. Il était absent, en tournage « empiraté » dans les caraïbes. Il était saoul, injoignable au téléphone. Amber se sentait esseulée. Et bien patatras, ce qui devait arriver arriva. Nos tabloïds nous informent que « Amber Heard a trompé Johnny Depp… avec une fille ». Vous dites ? Trompé ? c’est sûr ? avec une fille ? sûr aussi ? A lire les journaux, avec une fille, c’est certain. Mais trompé, ce n’est pas si évident, à vrai dire.

Dans « Public », on apprend qu’« entre 2008 et 2012, Amber a vécu une histoire passionnée avec la photographe américaine Tasya van Ree » et que son grand amour était donc une femme. Aujourd’hui, on la retrouve sur Tumblr, où « elle s’affiche avec iO Tillett Wright, une (autre) photographe gay militante de la cause LGBT ». En fait c’est cette artiste qui publierait ses déclarations d’amour « je suis tellement fière de mon Amber chérie pour les films qu’elle a tournés, parce qu’elle se fout des stéréotypes, parce qu’elle assume pleinement sa bisexualité… ». Est ce que ça veut dire qu’elle a trompé Johnny chéri ? eh bien je serai tentée de répondre « pas sûr sûr ». « Voici », au contraire de moi, n’en doute pas une seconde : « l’actrice a passé trois jours à New York avec iO Tillett » . Elle « a trompé (Johnny Depp) et sans se cacher » qu’ils disent. Pour preuve, « sur Instagram, l’artiste a aussi ajouté la photo d’un lit défait où Amber séjournait avec elle… ». Alors tromperie ou provoc ? Provoc, c’est certain : « façon de narguer Johnny qui avait viré de chez lui iO Tillett en 2003.

Dans la famille Depp, je voudrais Johnny : « l’acteur aurait passé l’éponge »

Si Public dit que « Johnny est jaloux », « Voici » semble croire que « Amber l’a trompé, mais qu’il l’a pardonnée »… Et même plus : « l’acteur aurait pu piquer une énorme colère. Il a préféré passer l’éponge et lui a demandé de le rejoindre en Australie ». Ainsi, une photo prise le 20 avril à Brisbane tient du miracle : Amber et Johnny, « main dans la main ». Le slogan de Johnny serait donc, « bisexuelle OK ! mais bigame, non merci ! ». Tout est « under control », donc !

Dans la famille Depp, je voudrais la fille : « Lily-Rose déjà star »

Chez les Depp-Paradis, on sait quand même assez bien organiser sa comm’, faut pas croire. Regardons donc le cas Lily Rose à qui Gala offre sa couverture. Autant dire qu’à16 ans, « elle maîtrise parfaitement la communication 2.0 » : sur son blog Kalilyfornia et sur les réseaux sociaux, elle « affiche ses chouchous, Justin Bieber, Jack son petit frère, Peach et Pringles, ses bouledogues, Johnny son papa chéri ». Imaginez qu’elle totalise aujourd’hui 200 000 fans.

En plus de cela, elle multiplie avec succès les apparitions publiques, « forte de la complicité, de l’expérience et du soutien sans faille de sa mère ». D’ailleurs, si on revient au coup d’éclat de l’ado au dernier défilé Chanel aux States, « Vanessa souhaitait depuis longtemps placer les débuts de sa fille sous le signe solaire de la Rue Cambon, ce temple de l’élégance dont la chanteuse est l’impeccable ambassadrice depuis près de 25 ans. »… Il fallait réussir cette entrée dans le grand monde, « il fallait que Lilly Rose se sente à son aise, en confiance, qu’elle tienne le beau rôle ».

Et on n’en est qu’au début : puisqu’elle a été repérée par le réalisateur Kevin Smith et joue dans « Yoga Hosers », film dont la sortie est prévue dans deux mois. « Avec Johnny Depp en tête d’affiche, la montée des marches au bras de son père promet d’être le second moment fort de sa carrière ».

Dans la famille Depp, je voudrais l’ex-femme : Vanessa Paradis « elle a tout gagné »

« Il y a trois ans, lors de sa séparation avec Johnny Depp, elle encaissait et assurait dignement le rôle de femme bafouée. Aujourd’hui Vanessa prend sa revanche » annonce Closer. Pour légender ses « photos exclusives », le magazine légende : « Parce qu’il l’aime, il l’a suivie. Benjamin Biolay a calé sa vie sur celle de Vanessa, entre Paris et les Etats-Unis ». Même qu’il « multiplie les gestes tendres » envers Vanessa, et que le mag s’emballe un peu face à cette « splendide famille recomposée », constituée de Lily-Rose, donc, de Jack, mais aussi de la fille de Benjamin (et Chiara Mastroiani) qui les a rejoint pendant les vacances de pâques à L.A., semble-t-il.

Ça va mieux : Valérie Trierweiler « enfin un homme dans sa vie »

Eh oui « enfin », comme l’écrit Voici. C’est vrai qu’au rythme des people, quelques semaines sans action paraissent un siècle. « Enfin » - donc – elle a craqué pour « Charles, un séduisant banquier d’affaires », un « pro du placement », avec qui elle a échangé « un long baiser dans la voiture », 10 ans, jour pour jour après son tout premier baiser avec le chef de l’Etat (fort en calcul ce Voici, ou ce banquier).

Depuis quelque temps elle « ne quitte plus un banquier viril et moustachu et semble avoir définitivement tourné la page François Hollande »… J’ose dire qu’après son livre, on ne doutait pas trop qu’elle avait tourné la page, mais bon les choses se confirment, disons. « Certes elle a vécu une brève escapade à New York avec un informaticien dans la force de l’âge. Mais l’aventure n’a pas duré. A vrai dire, « connaissant sa jalousie, ses coups de sang et sa capacité à tout balancer en 320 pages… on pensait même qu’aucun type normalement constitué n’oserait accélérer les battements de son petit cœur… trop risqué ».

Là, pour un spécialiste du placement, l’évaluation du risque, c’est un métier !

Ça va mieux (eux aussi) : Nabilla et Thomas ne se cachent plus : leur nouvelle vie à Paris !

Autant dire que pour eux, on peut même parler de « l’amour du risque » !

« Public » dévoile que le couple fou a « fini de jouer au chat et à la souris avec les photographes : trois semaines après la fin de l’enquête judiciaire dont elle fait l’objet, la bimbo a retrouvé à Paris, les bras de son chéri ».

Balayée cette histoire de coups de couteaux. « Entre deux étreintes, ils retrouvent une vie normale », « razzia shopping dans le Marais », « dîner dans des restaurants intimes et surtout, élaboration d’un business plan »…. Parce que « Nabilla prépare son grand retour ». Très activement. « Quelques coups de téléphones », un dîner au grand Véfour avec Frédéric Beigbeder (où elle aurait négocié la couv’ de « Lui »), une première apparition publique prévue (au salon « What the F », à Paris, pour soutenir Thomas, égérie d’une marque de vêtements), Nabilla a aussi renoué avec la boîte de prod des anges… Bref, « les amants terribles à l’ambition dévorante comptent bien revenir »… et revenir en force ! « Elle n’envisage rien sans lui et lui rien sans elle » ! ça y est les anges ont re-des-ailes !

Ça va bof (et c’est pas drôle) : Louane Emera « sous pression, elle s’effondre »

La craquante actrice-chanteuse de 18 ans est à bout de forces. Interviews, concerts, séances d’autographes, il semblerait qu’« elle frôle le burn-out ». Celle qui a été l’héroïne de « la famille Bélier », film à plus de 7 millions d’entrées, a reçu un césar du meilleur espoir féminin et a un album qui cartonne. Mais aujourd’hui, elle semble trop sollicitée.

Le 15 avril, à l’occasion d’un petit concert à Bordeaux, « elle est arrivée avec une heure de retard », et au sortir du tour de chant, « pressée par la foule, elle s’est évanouie au milieu de ses admirateurs ». « Closer » rajoute à ce sujet que « ses parents décédés lui manquent cruellement. Ils ne sont plus là pour la protéger des sollicitations et l’obliger à souffler »… Heureusement, il lui reste sa fratrie pour la soutenir « Mes quatre sœurs et mon frère comptent plus que tout au monde. Nous ne pouvons pas vivre les uns sans les autres »… mais tout ça semble quand même faire beaucoup dans la vie d’une si jeune fille.

Ça va moyen-moins : Benjamin Castaldi : sans émission, sans argent, et avec un article accablant dans « Voici ».

Ils ont mené une « enquête », qu’ils disent : « Incapable de réduire son train de vie », il « n’a plus un sou, plus de boulot » et serait proche de la banqueroute ! Et comment-pourquoi cela ? Il semble additionner les ennuis : D’abord, « on attendait beaucoup de son retour dans « Nouvelle star », mais il n’a rien révolutionné du tout. En plus les audiences sont moyennes ». Et de un. Il serait donc grillé sur D8 (« ses relations tendues avec Hanouna » « le poussent aussi vers la sortie »), mais il « pourrait atterrir sur NRJ 12 », tout de même. De plus, sa situation financière serait catastrophique ! Victime d’une escroquerie immobilière, mais en plus certains l’accusent d’être « un flambeur doublé d’un joueur invétéré ! Il a du se faire interdire de casinos »… et paf. Paf encore ? « Il est ruiné mais continue de boire du Ruinard » ! Et l’enquête à charge en lâche encore : il doit encore 160 000 euros à Sarah Lavoine qui a décoré son appartement, sans compter de l’argent au Fisc ou à d’autres entrepreneurs. C’est pas de l’enquête, c’est du lynchage ! Pauvre Benji ! et côté amour ça va ?

C’est pas bien : Tom Cruise n’est pas venu aux 9 ans de sa fille Suri… mais on sait pourquoi !

Voilà donc des semaines que les tabloïds hurlent à Tom qu’il a zappé sa fille depuis des mois et des mois. Mais là, « Closer » nous éclaire. Si le18 avril, Suri a encore fêté son anniversaire sans son papa, ça a une raison qui nous dépasse. « D’après d’anciens membres de la scientologie ce serait l‘organisation qui gère la vie de la  famille de l’acteur » et « ses dirigeants considèrent Suri comme « source potentielle d’ennuis » parce qu’elle est élevée par Katie Holmes qui a quitté la secte ». Pire encore : Suri pourrait bientôt être considérée comme « personne suppressive » à savoir une personne à bannir de l’environnement de tout scientologue. Ne t’inquiète pas Suri, il reste du monde au dehors.

Chirac « vingt ans après, les Français l’aiment ». Et Bernadette ?

« Paris Match » offre sa couverture à Jacques Chirac « vingt ans après, les Français l’aiment ». Oui pas faux, possible… mais qu’est ce qu’ils peuvent rajouter dedans… sa vie aujourd’hui n’a pas l’air totalement folichonne a priori, on le dit fatigué ! Intriguée, j’ouvre. Et quelques pages plus loin, après avoir croisé Carla Bruni (ex première dame, ici effigie de bijoux luxueux italiens), après avoir survolé la plume de Valérie Trierweiler (ex-première dame mais « surtout » journaliste dans le journal), on arrive aux 12 pages de papiers et photos prônant la cote de l’ancien président… avec une micro apparition sur une photo de famille de l’ex première dame Bernadette – l’image est grande de 1cm sur 1cm – peut être, est-elle moins glamour que celles qui l’ont succédées. Et qu’est ce qu’on apprend d’autre ? Que le succès de Chirac dépasse tout et tout le monde : « Seul président français à avoir rassemblé plus de 82% des électeurs » (bon c’était en 2002 dans des circonstances un peu particulières et un chien avec un chapeau aurait sans doute eu son petit lot de voix !), « le président le plus symbolique de la Vème République », qu’on « admire » parce qu’il a su « dire non à la guerre en Irak », mais aussi le président de la République « le plus sympathique » (avec 33%, devant Mitterrand 21%, et De Gaulle 17%)… ouh la la… une vague de nostalgie envahit donc « Paris Match » avec un Jean Marie Rouart qui lui offre sa plus belle littérature d’académicien et fait de Jacquot une sorte de descendant de la monarchie, symbole de grandeur et proche du peuple… mais aussi avec une Caroline Pigozzi qui décrit le quotidien de cet homme gardant sa même « prestance, en costume cravate sombre, impeccable ».

Sauf que le soir, il mange sa pizza et va se coucher. Cou-couche-panier-les-pattes-en-rond, pendant que Bernadette sort en ville. Et pour nous rappeler ce que c’est vraiment qu’un ex-première dame, continuons notre lecture avec curiosité : « Quand Bernadette l’abandonne un bon mois pour faire campagne en Corrèze, chacun est plus détendu ! Même si s’agissant de son épouse, l’homme politique reste aux aguets. Le soir du 29 mars, Chirac était nerveux en attendant les résultats des départementales. Lorsque la gentille dame qui s’occupe de lui le week-end, quai Voltaire, est arrivé précipitamment : « Monsieur le Président, Mme Chirac est réélue ! –  Passez-la moi que je la félicite : «  Allô, Bourriquette, je voulais vous dire que je suis très fier de vous ! Je vais me coucher… » Le ton était affectueux. C’est leur façon singulière de s’avouer qu’ils s’aiment ».

Et les Français, c’est aussi comme ça qu’ils l’aiment ?

Marine le Pen sur le même tapis rouge que Kim Kardashian à New York

Et pour finir, sur la peopolisation des politiques… même Marine Le Pen s’y met ! Le 21 avril (celui de 2015, je précise), elle était avec son compagnon Louis Alliot, à New York  pour assister à une soirée organisée par le « Time » magazine. Le thème : les 100 personnes  les plus influentes. Thomas Piketty était l’autre personnalité « influente » qui représentait la France ce soir-là. « C’est la première fois que je vais à ce genre de soirée » a déclaré Marine qui offre une mine réjouie de cette invitation. Elle est restée 5 bonnes minutes sur le tapis rouge. Eh bien ça alors ! Vivement le carnaval de Cannes ?

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !