Alerte ! Épidémie de normalitude chez les people… Adèle contrainte par ses producteurs de se « FrançoisHollandiser », Rihanna pop star redevenue printanière, Mathilde Seigner éleveuse de poules topless | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Alerte ! Épidémie de normalitude chez les people… Adèle contrainte par ses producteurs de se « FrançoisHollandiser », Rihanna pop star redevenue printanière, Mathilde Seigner éleveuse de poules topless
©

Revue de presse people

Alerte ! Épidémie de normalitude chez les people… Adèle contrainte par ses producteurs de se « FrançoisHollandiser », Rihanna pop star redevenue printanière, Mathilde Seigner éleveuse de poules topless

Mais aussi des clashs insensés chez les vedettes de la téléréalité. Les 1500 maîtresses de Juan Carlos (le Roi d'Arabie Saoudite peut aller se rhabiller... ou se déshabiller), et en cadeau bonus, le comparatif des horoscopes des deux finalistes de la présidentielle...

Vous pensiez pouvoir vous accorder un moment de légèreté dans un monde de brutes ? Et bien, non ! Cette semaine, pas moyen d’y échapper, l’élection vous rattrape même dans les hebdos people.

Car, qui a dit que la presse à scandale était écervelée ? Tout occupée qu’elle soit à faire ses unes sur les crépâges de chignon de starlettes de la téléréalité (ou de stars de la télé tout court, cf le clash Ferrari Chazal pour la soirée électorale du premier tour à propos du tirage au sort de qui parlerait la première…), on y trouve aussi des éditos. « Vous avez la parole, alors votez ! » nous annonce Julien Lamury, le rédacteur en chef de Oops.  « Voter est un acte important (…). En votant, vous prenez le pouvoir sur les évènements et cessez de les subir. Le droit de vote fait partie intégrante de notre patrimoine, de nos habitudes et surtout de nos libertés ».  Chaud, chaud sur le civisme, Oops !

« Alors le 12 mai prochain (tiens, Oops se tromperait sur le calendrier ? ) à l’occasion de la finale tant attendue de… The Voice, n’oubliez pas de voter (…) L’avenir musical de notre pays est entre vos mains ». Ouf ! C’était donc ça… Ne riez pas, l'enjeu du vote sera explosif car selon Oops, Louis Delort et Al.Hy,  les deux finalistes présumés, sont tombés amoureux l'un de l'autre. 

Bon, c'est vrai, on est un peu de mauvaise foi parce que le rédacteur en chef de Grazia, lui, fait un vrai édito politique. «François Hollande ou Nicolas Sarkozy vont devoir en finir avec cette posture de monarque des temps modernes. Sinon, dans 5 ans, la France pourrait bien porter sur le trône une reine : Marine Le Pen.

VSD pour sa part prend courageusement parti : dans le match des courses, Sarkozy est le méchant et Hollande, le gentil. « Sarkozy prend le melon » –sur la photo, chez un épicier arabe (on cite) de Longjumeau, on voit le candidat en soupeser un- « avant quelques instants plus tard lors d’une allocution, de courtiser ouvertement les électeurs de Marine Le Pen ». Heureusement que VSD est là pour nous ramener dans le droit (gauche ?) chemin et nous rappeler en Une à quel point ce candidat qui bat la campagne en banlieue est bling bling bling (oui, 3 fois, ça doit être l’inflation). « Le candidat paie cher sa stratégie de drague des électeurs FN ». Que veut nous dire VSD ? Que la stratégie qui a mené le candidat UMP d’un écart de 16 voire 18 points dans les sondages pour le second tour à 4 points à la veille du second était déconnectée des électeurs ? Maudite France des riches !

François Hollande, lui, sort du plateau de TF1 et va « tout à fait normalement » faire ses courses, avec juste « un garde du corps sur les talons » (et un photographe manifestement). Quoi de plus naturel ? Monsieur et Madame Toutlemonde aussi quand ils sortent d’une interview au 20h de TF1, vont faire leurs courses en toute simplicité avec juste leur garde du corps et leur photographe…  Chérie, tu pourrais aller remplir le réfrigérateur, je dois sauver l’euro… Non, vas-y, je n’ai pas le temps, je twitte. Des normaux, on vous dit ! 

Paris Match se penche de son côté sur les liens entre les deux candidats et constate qu’autant Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal ne se connaissaient pas, autant le candidat UMP et François Hollande n’ont cessé de se croiser, partageant même certains amis tel Christian Clavier et plus fort, encore, un mentor Jacques Attali. Les deux hommes se tutoient. Jean-Pierre Jouyet, l’un des ministres d’ouverture de Nicolas Sarkozy, par ailleurs ami de François Hollande se souvient d’un Lens-PSG à la fin des années 90 : « ils s’étaient croisés à la mi-temps. Les deux ne manquent pas d’humour. Thomas, l’aîné des quatre enfants du couple Royal Hollande, corrige : son père « ne supportait pas la façon qu’avait Nicolas Sarkozy de le tutoyer, de créer une complicité qui était factice et qu’il refusait d’avoir ». Pas de quoi empêcher François Hollande de faire une bonne blague après la fameuse photo qui l’avait réuni avec Nicolas sarkozy en Une de Paris Match lors de la campagne pour le referendum sur la constitution européenne : « Cela a dû être une grande vexation que l’on dise que j’ai les mêmes costumes que toi. Avec tout l’argent que tu y mets ! ». C’est vrai, ça. Tant d’efforts pour être bling bling et finir par ressembler à un candidat socialiste normal…

Assez avec la politique ! Du people, du vrai !

On y va avec Adele. La chanteuse britannique qui bat tous les records de vente a un énorme problème (non, non, pas son poids). Ses producteurs veulent qu’elle ait l’air normal (une inspiration venue du QG de campagne de François Hollande ?) voire celui « d’une pauvresse » comme nous le rapporte Oops. 20 semaines numéro 1 aux Etats-Unis, tous records de vente battus en Grande-Bretagne, la jeune femme pourrait profiter un peu de la vie croyez-vous. Et bien, non ! Son physique « commun » lui impose de ne pas briser ce lien de « normalitude » avec ses fans.

Moyennant quoi, elle est obligée d’aller faire ses courses au supermarché (OK, on lui accorde une assistante pour pousser son caddie), de se montrer au bras d’un moche (OK, c’est l’héritier de l’une des plus grandes fortunes britanniques) et de sortir pas coiffée ni maquillée (OK, quand elle rentre chez elle, elle a deux piscines, un tennis et plus de 30 pièces pour un loyer mensuel de 18 000 euros). Mais quand même : «Imaginez une seconde que vous veniez de décrocher la timbale à l’euro-millions et que [l’on] vous force à continuer de passer vos vacances au camping de Montclus » souligne l’hebdo (remarquez, vous y croiseriez peut-être un Président normal en vacances, allez savoir) et de conclure : « tendu »…

Autre ravage de la normalité : Rihanna ! Public –qui s’inquiétait de la voir dangereusement flirter avec le big pétage de plomb la semaine dernière- nous sort des photos de la chanteuse en jeune fille fraîche et printanière. On la quittait rebelle-trash, camée et prête à passer aux filles – on la retrouve saine et sportive en vacances à Hawaï faisant des « sauts de biche » dans l’eau (consolation, elle n’a pas renoncé au mini bikini).

Deux qui n’ont pas ces états d’âme de Marie-Antoinette saisie par le démon de la normalitude, ce sont Gwyneth Paltrow et Mariah Carey.

Gwyneth : « j’adore tellement la bonne bouffe que je préfèrerais encore fumer du crack que de manger du fromage industriel ! »(Paris Match). Sans doute ne mange-t-elle que celui qu’elle produit elle-même dans son hameau…

Quant à Mariah, la diva des divas a beau être de passage à Paris, l’air hollandais du temps ne lui est pas monté à la tête, elle. Normale ? Jamais ! Moulée (boudinée ?) dans des tenues bling puissance 1000, la chanteuse a redit « oui » en grande pompe à son Nick (costume blanc satiné, chaussettes bleu fluo) en haut de la tour Eiffel pour leur 4ème anniversaire de mariage. 

Autre chanteuse, autre pompe : Shakira. La star colombienne épuise sexuellement son footballeur de toy boy Gérard Piqué. Le malheureux a été relégué au rang de remplaçant au FC Barça parce que, son entraineur en est persuadé, « Shakira lui pomperait toute son énergie, ne lui en laissant plus assez pour courir après le ballon » (Oops).

Retour chez les people français… Et, il fallait s’y attendre, eux-aussi sont saisis par le virus de la normalitude !

Mathilde Seigner rêve de partir élever des poules à la campagne (et pose pour nous le faire savoir topless en Une de Gala. Tout ce qu’il y a de plus fermière attutide of course). Et contrairement à ce qu’elle croit que l’on croit d’elle, elle n’est pas l’amie de Marine Le Pen « au contraire, je me méfie de ce que cette femme représente. J’ai plutôt une sensibilité de gauche, qui me pousse à voter Mélenchon, faute de pouvoir voter Aubry. » D’ailleurs, elle vient d’enchaîner « trois longs-métrages à caractère social et au budget modeste (ben, c’est vrai ça, y’a pas besoin d’investir beaucoup pour jouer les pauvresses), où je joue des personnages vrais, une femme d’ouvrier, une sage femme, etc…».

Plus obsédée encore par la normalité, Sophie Audouin-Mamikonian doit se battre pour conserver la sienne ! Nous parlons de celle qui pourrait être la reine d’Arménie mais qui, tout en renonçant au trône qu’on lui proposait, s’est imposée comme l’impératrice de la littérature française pour ados avec sa série des Tara Duncan. Pour l'auteur multimillionnaire, le pire cauchemar serait « d’être à la place de Kate Middleton ! J’ai interdit à mes filles de dire qu’elles sont princesses ». Et c’est vrai, qu’au rayon bon sens populaire, la plus française des princesses arméniennes se pose là : quoi de mieux pour qu’on ne sache pas que ses filles sont princesses que de le proclamer dans Paris Match en posant avec elles en robes de princesses… ?

Mieux, tout à son souci de rester proche de Madame Tout-le-monde, Sophie a réussi à éviter –ouf triple ouf- qu’on crée une religion avec elle comme divinité. Quoi de plus commun comme problème quotidien? « Un copain américain qui m’a appelée de Los Angeles pour me demander de créer l’Eglise de la couleur ! (…) Tu dois répandre l’amour et le rire sur cette planète. Je suis ton premier apôtre ». Et de poursuivre «  On peut réunir une quinzaine de millions d’ici à la fin de l’année… (…) Je t’interdis de faire ça, lui ai-je répondu, tu es un grand malade !. Mais qu’est-ce qu’ils me veulent tous, je ne suis pas Raël ».

Seul à resister à ces fantasmes de MadameMichusation : Magloire (l’animateur télé, oui, on sait c’est moche d’avoir à préciser mais on ne sait jamais…), une journée à faire tourner en bourrique les journalistes de Public avec des caprices à faire passer Mariah Carey pour une nonne neurasthénique. En cause ses extensions à 480 euros « sortez, sortez, je ne peux pas faire cette interview avec ces cheveux ». Et une interview fric « je change de chemise deux fois par jour, ça me coûte 140 euros en pressing par semaine ! » et c’est sa gouvernante qui les porte au pressing. « Je m’habille sur mesure ! Mon pantalon de cuir, je l’ai payé 600 euros –il rit à gorge déployée- je suis aussi très fier de mes manteaux à poil. » 

Normale, pas normale enfin, on ne saurait trancher… Andie Mac Dowell,  54 ans et citée dans le dossier sur les cinquantenaires qui ont trouvé le secret du bonheur (Claire Chazal en Une de Gala en porte drapeau de cette génération) ; elle voit la ménopause comme « une sorte d’explosion de vitalité, d’énergie nouvelle ».  Dont acte.

Trêve de plaisanterie, l’actu people n’est pas que rose !

Les couteaux sont de sortie dans l’univers de la téléréalité. Littéralement dans Ici Paris puisqu’on y apprend sous des photos des membres du jury qu’une rixe a eu lieu après le show. Quoi Florent Pagny se jetant sur Jenifer ?? Rassurez-vous, rien de tel, il s’agit d’un couple de Nevers, Madame a poignardé Monsieur, ils ne supportaient plus d’être fan de candidats différents.

En Une de Oops, un détraqué veut tuer le fils d’Amélie (la grande gueule des Anges de la téléréalité, club Hawaï. Des anges, vraiment ?). Et la jeune femme (ex Secret Story) et qui a participé à l’émission avec son bébé (!) de préciser qu’elle pense que c’est Catherine (ex Koh Lanta) avec laquelle, elle s’est disputée pour une « sombre histoire de lit », on ne nous en dit  pas plus) qui aurait mis le feu aux poudres. «Ceux qui pensent que je me sers de mon bébé, pour me médiatiser, je les emmerde » dit-elle en posant avec lui en exclusivité en Une de Oops. Et Catherine de répliquer qu’Amélie expose « l’intérieur de son vagin (zut, on était passé à côté de l’avènement de l’endoscopie-réalité) et son pauvre gamin ».

Un peu moins people d’en bas (ben, oui, la lutte des classes transcende la célébrité, vous en doutiez ?), la reine du R n’B Beyoncé serait inquiète que son mari Jay Z prenne le large avec sa dernière protégée en date, la jeune chanteuse Rita Ora (Une de Public). Il lui avait déja fait le coup avec Rihanna. Du coup, peut-être est-ce pour se passer les nerfs qu’elle se déchaîne(rait) sur Kim Kardashian, la nouvelle fiancée de Kanye West, le meilleur pote de Jay. « Be » la trouve très vulgaire.

Une qui ne risque plus le crépâge de chignon, c’est Charlene. La semaine dernière, la princesse de Monaco faisait une dépression en Une de Voici cette semaine, elle arbore, radieuse (dans Point de Vue et un peu partout dans la presse) une nouvelle coupe à la garçonne. Plus assez de cheveux pour la bagarre…

On ne pense pas que Sofia d’Espagne, véritable reine, soit capable d’attaquer ses rivales à coups de couteaux, ni même en leur tirant les cheveux ; et pourtant la souveraine espagnole aurait de quoi vouloir se passer les nerfs. Toute l’Espagne découvre effarée que Juan Carlos aurait une deuxième reine cachée, Corinna zu Sayn Wittgenstein, blonde aux lèvres pulpeuses qui succéderait –tenez-vous bien à près de 1500 maîtresses du souverain ! La maison royale dément toute liaison mais à la veille de ses noces d’or, Sofia elle-même ne prend plus vraiment la peine de cacher qu’avec son Roi, la grande histoire d’amour est terminée depuis longtemps. Lorsque Juan Carlos est arrivé à l’hôpital à Madrid à son retour du Botswana où il s’était cassé la hanche dans un safari pour tuer des éléphants (ce qui a déclenché le scandale), la souveraine n’est passée le voir que pendant 15 petites minutes. « C’est sans doute la femme la plus seule d’Espagne. Une femme bafouée » nous dit Match.

Obituaire

Jacques Puissant et Annie Gautret, vous connaissez ? Ils font la Une de plusieurs titres de la presse people qui rendent un dernier hommage à Eric Charden (puisque c’est du chanteur et de son ex femme Stone qu’il s’agit). Album photo nostalgie dans Match (« ils incarnaient la France insouciante »), lettre d’adieu de Michel Drucker à son ami Eric et interview avec Gabrielle, sa dernière épouse dont on ne peut s’empêcher de se demander ce qu’elle pensera (quand elle en aura le temps) de cette couverture médiatique qui, ailleurs, que dans Match donne la part belle à l’ex et première épouse Stone, qui envoie elle-même sa lettre d’adieu publique dans France Dimanche.

The show (and the promo) must go on…

PS : on vous aurait bien fait un comparatif plus poussé des horoscopes de Nicolas Sarkozy (Verseau) et de François Hollande (Lion) mais on n’a plus ni le temps, ni la place… Cadeau bonus quand même un digest des pensées de nos amis astrologues dont on ne peut s’empêcher de se demander s’ils se sont posé la question. Gala : Verseaux : « vos compétences, votre savoir, votre expérience sont au service de biens hérités d’ancêtres, d’un patrimoine familial, régional ou national », Lions « une réceptivité hors norme et une attitude floue ont pu dans le passé vous faire contourner ou retarder votre vocation. Mais aujourd’hui votre persévérance atteindra ses objectifs ; résultats visibles et officiels garantis »…. « Chez Oops, excellente quinzaine pour les Lions » (« amour, gloire et beauté »), mauvaise quinzaine pour les Verseaux… Lion chez Public « un vent de folie souffle sur votre vie (…) l’euphorie s’empare de vous et alimente votre grain de folie naturel. Verseau chez Point de Vue « Dorénavant, songez à de nouvelles opportunités, présentes dès la mi-juin ».

A vous de voir…

Bonne semaine !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !