Polnareff & Rihanna : celui qui déraille et celle qui en prend ; Marc Lavoine & Sarah, Nicolas Sarkozy & Carla, Johnny Depp & Amber : ceux qui sont seuls même à 2 ; Laure Manaudou, enamorada d'un Frero Delavega | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Polnareff & Rihanna : celui qui déraille et celle qui en prend ; Marc Lavoine & Sarah, Nicolas Sarkozy & Carla, Johnny Depp & Amber : ceux qui sont seuls même à 2 ; Laure Manaudou, enamorada d'un Frero Delavega
©

Revue de presse people

Polnareff & Rihanna : celui qui déraille et celle qui en prend ; Marc Lavoine & Sarah, Nicolas Sarkozy & Carla, Johnny Depp & Amber : ceux qui sont seuls même à 2 ; Laure Manaudou, enamorada d'un Frero Delavega

Mais aussi cette semaine : Kim Kardashian qui sévit à Jérusalem, Andy Murray la bague au doigt, Alizée et Grégoire bientôt mariés et Jeannette Bougrab prépare son livre;

Sandra Freeman

Sandra Freeman

Sandra Freeman est journaliste et productrice.

 

Voir la bio »

Polnareff délire : attaque en justice son pauv’clone

pour sourire un peu, j’avoue, il faut se tourner vers Michel Polnareff qui se trouve être la source du plus d’amusement cette semaine. « la star qui fait non non non non » annonce Closer.  Non, non, pourquoi donc ? Parce qu’il attaque en justice Cetelem pour atteinte « au droit à l’image, au droit patrimonial et à la dignité dans le but d’une utilisation commerciale de la personne ». La publicité nous a fait rire avec tous ses clones. Mais l’affaire est encore plus drôle. (Même si Michel prend la chose très au sérieux et qu’il veut 1, 1 million d’euros pour ne plus être fâché… je comprends que ça peut détendre d’autant qu’il paraîtrait que « Delarue, Lagerfeld ou Depardieu ont gagné dans des affaires similaires. »). Polnareff s ‘estime donc humilié par son double… mais Voici s’interroge « euh il s’est bien regardé avant de s’énerver ? ». Il est vrai que le chanteur a désormais 70 ans et que le clone lui redonnait un petit coup de frais. « En vrai, poursuit le journal, quand tu regardes bien la pub cetelem, il ressemble plutôt au sosie de Marilyn ». Non, le plus drôle selon moi, c’est que c’est finalement Polnareff qui fait de la pub à Cetelem. Il est fort le petit machin vert, non ?

Rihanna déraille : Prise la coc’au nez !

Alors que Gala offre un bel espace à Rihanna qui nous parle de Dior, dont elle est la nouvelle effigie - « Dior c’est tout simplement la classe, le chic intemporel. Je me sens honorée d’avoir été choisie pour représenter cette maison, non seulement en tant que première femme de couleur, mais en tant que femme tout court. » Alors que le magazine rappelle son succès mondial, ses 50 millions d’albums vendus, son compte Youtube qui affiche plus de 6 milliards de vues, et le fait que le magazine Forbes l’aie classée parmi les 5 artistes les plus influents du showbiz américain. Et alors (enfin) qu’on y apprend que son père se « défonçait à l’alcool, à la cocaïne et à la marijuana », disparaissant ainsi des portraits de famille, «  ma mère et ma grand-mère, deux femmes fortes et indépendantes, ont été des modèles. Je mesure ma chance d’avoir été élevée par ces êtres d’exception ».

Bref alors qu’on est tenté de croire à cette success story à l’américaine dans « Gala », l’hebdo « Public » dans le même temps la défonce. « Rihanna, le dérapage de trop ». Au festival Coachella, elle a renoué avec ses démons (les mêmes que papa on dirait). « Déjà, il y a trois ans elle avait posé sa poudre sur le crâne d’un danseur pour planer encore plus haut »… mais là elle a été « surprise en train de prendre de la cocaïne, ». Le choc (pour nous mais imaginez surtout le désespoir de sa mère !). On disait Riri assagie mais en fait elle « n’en finit pas de jouet là la destroy girl ». Quelques captures d’écran aggrave son cas. C’est « la vidéo choc qui buzze sur la Toile. On y voit la chanteuse lors d’une fête se garnir le nez de poudre blanche. Rihanna eu beau nier, lorsqu’elle renifle en se pinçant les narines, on a du mal à penser à un rhume. » Commente sévèrement Public, qui s’aventure à poser une question prospectiviste : Riri risque t-elle « par sa conduite, de perdre ce contrat de plusieurs dizaines de millions de dollars avec la maison Dior ? ». Question maline, d’autant que là aussi, il y a du précédent : « on ne peut pas s’empêcher de faire le parallèle avec le « Cocaïne Kate », quand Kate moss il y a 10 ans avait perdu ses contrats chez Chanel, H&M Burberry et Rimmel et avait du présenter ses excuses.

(Rappel des faits complets : « deux mois et une réhab plus tard, la Brindille avait retrouvé ses employeurs et ses fans »).

Et à part la drogue, et le rock’n Roll, quid du sexe ? Gala interroge sur la prétendue idylle avec Léonardo di Caprio. Un coup de foudre ? elle le réduit, rougissante, à un tas de cendres « je n’ai pas de temps pour l’amour actuellement. Ne croyez pas les blogs et les tabloids, ils ne racontent que des mensonges ! »

… Peut être que cette histoire de drogue n’est que pure illusion aussi…

Kim Kardashian sur les rails : le baptême parfait à Jérusalem pour sa fille « ses pleurs et ses grimaces »

Parmi les récurrentes de nos journaux, Kim Kardashian est nettement plussss sage ! C’est bien simple. Tout ce qu’elle fait, elle le fait bien. Cette semaine, Public la suit à Jerusalem où elle est allée faire baptiser sa fille, « désormais Chrétienne ». « Dur, dur d’être la fille du couple le plus bling bling de la galaxie » souligne le mag. Même le baptême est « show off ». Après ce 13 avril en la cathédrale Saint Jacques de Jérusalem, au sein du quartier arménien de la vieille ville, Kim&co se sont envolés en jet privé vers l’Arménie « pour commémorer le centenaire du génocide ». 5 jours de visites « sur la terre de ses ancêtres, rappelle-t-on dans Closer, où elle a été reçue par le premier ministre comme une « personnalité officielle », avant d’aller rendre hommage aux victimes dans le mémorial dédié au génocide.  D’ailleurs, il paraît que « c’est pour fuir les massacres de 1915 et 1917 que les ancêtres paternels de Kim avaient émigré aux Etats-Unis. ». Closer d’ajouter que Kim K «  aurait décidé de travailler sur un film documentaire consacré au génocide ». Travailler ? Qu’est ce qu’on rit aujourd’hui…

En couple mais un peu seuls : Marc Lavoine et Sarah, Nicolas Sarkozy et Carla, Johnny Depp et Amber

Attention, la pure info de Closer qui fait la Une cette semaine, c’est au sujet de Marc Lavoine. « Il n’arrive pas à récupérer Sarah ». Les photos sont « exclusives ». et c’est du lourd : on voit Marc dans la rue ! La photo dingue ! Evidemment ça paraît un peu vide, mais rassurez vous, à la lecture de l’article, on comprend qu’ils se voient moins. Les sorties en ville c’est séparément (NDLR : d’où la photo seul dans la rue). Et forcément les paparazzzi et les tabloids s’inquiètent au point d’en faire une Une. Alors, pour être vraiment complet, je rajoute le détail : Ils étaient quand même ensemble en famille pour le week-end de Pâques dans la propriété des Poniatwski (je me dis que c’est peut être pas mal de se retrouver que pour les bons moments non ?... enfin ce que j’en pense).

D’autant que pendant le Week-end de Pâques, Carla, elle, est seule, sans Nicolas, et que du coup elle est obligée de sortir sa fille Giulia, avec Didier Barbelivien et sa femme et leurs jumelles voir des bêtes ! (Carla Bruni, « le bonheur de Giulia avant tout » c’est la Une de Voici). Bref, là aussi du lourd : Nicolas n’était pas là mais Carla a emmené sa fille à la ferme du Piqueur, dans le parc de Saint Cloud, avec Didier et tout et tout. « A 47 ans elle aspire à l’équilibre et n’a pas envie de perdre Nicolas, son pilier ». Alors oui elle a pu en profiter pendant 2 ans, mais là, Sarko repart) la conquête de la France. Mais Carla est fine et elle a du vécu, d’ailleurs n’avait elle pas ironisé dans « Vanity Fair », « le tigre ne devient jamais végétarien ».

Amber Heard devrait écouter son aînée Carla. Parce qu’aujourd’hui la jeune épouse de Johnny Depp « l’aime, mais s’il continue comme ça, elle ne restera pas avec lui » ! c’est aussi Voici qui nous le rapporte. Avec cette question : « à peine mariés, bientôt divorcés ? ». Depuis le 3 février (leur mariage) les deux sont « loin des yeux, mais surtout loin du cœur. » Johnny est en Australie où il tourne le cinquième volet de « Pirates de caraïbes », tandis qu’Amber était à Londres pour « the danish girl ». ça c’est loin des yeux. Pour loin du cœur c’est maintenant : « tous les jours elle essaie de l’appeler au téléphone, frénétiquement. Mais il se passe plusieurs journées avant qu’il ne rappelle ou envoie un sms » dixit « un proche de l’actrice » (le fameux « ami » qui parle et qui nous dit tout). Mais il ne faut pas qu’elle le prenne mal. L’ami le dit « s’il ne répond pas, c’est parce qu’il est souvent bourré ». Bref c’est pas contre elle, c’est juste le rôle de jack Sparrow du pirate qui picole tout le temps, qui lui va bien.

(NB : Dans le dossier inattendu de Closer, cette semaine, on recense des filiations insensées, dont celle de Elizabeth 2 et Johnny Depp qui seraient cousin au 20ème degré… on s’en moque, mais du coup on glisse vers Windsor direct qui n’en finissent pas de produire de la descendance).

Kate Middleton

C’est assez surprenant comme une grossesse peut être décrite comme une œuvre ! Surtout quand on a épousé le duc de Cambridge. Du coup chaque geste banal apparaît comme une preuve d’élégance. Par exemple Kate est retourné à Londres, ça donne dans Gala « elle a retrouvé le confort douillet de son appartement londonien ». Elle attend ses contractions, ça donne «  tout est prêt pour l’arrivée de bébé ». Et en plus de ça, on sent le poids de l’énnnnnorme organisation pour préparer l’accueil de bébé : « afin de ne pas reproduire le joyeux tohu bohu de 2013 (journalistes et cameramen du monde entier avaient alors campé pendant trois semaines devant la maternité). Les medias seront autorisés à prendre place que lorsque la jeune femme y aura été admise » ils seront prévenus par le palais via les réseaux sociaux ».  Closer rentre d’ailleurs dans le détail de l’irganisation fixée par Kate : « pour son second accouchement, c’est elle qui a fixé les règles » (il y a un jeu de mots ? Visiblement non). Règle n°1 : Elle prendra un congé maternité plus long que 8 semaines. 2 : William devra être là pour s’occuper des enfants, quatre jours sur huit. 3. les Middleton comptent autant que les Windsor. 4 : Point trop de Nannies n’en faut. Et surtout si elle veut voyager avec ses deux enfants et que « le protocole stipule que les prétendants à la couronne voyagent toujours dans des avions séparés », et bien elle ne respectera pas le protocole. Bref tout est prêt. Bébé peut arriver.

Les sportifs s’activent : Mauresmo maman, Manaudou in love, Philippe Lucas, Andy Murray, la bague au doigt

Laure Manaudou - Exclusif Public - La championne de natation est raide amoureuse de Jérémy, le beau brun des Fréro de lavega. Simple flirt ou nouvelle love story ? that’s the question. « Elle a arrêté la compétition, il y a un peu plus de deux ans mais, en ce qui concerne l’amour, elle est toujours dans la course » (bien dit…). On croyait pourtant qu’elle était toujours en couple avec Benoit Moussilmani , le champion de windsurf avec qui elle sortait depuis octobre 2014 » (peut être que lui aussi il croyait) mais le 9 avril, à l’Européen, c’est aux côtés de Jérémy Frerot (« beau gosse de 25 ans, découvert dans The Voice 3) qu’elle assistait à un concert. Et que ils ont échangé des « baisers passionnés ». Attention jeu de mot : « même hors bassin, la sirène préférée des Français nage dans le bonheur ». Voici a le même scoop que l’Exclusif Public et confirme : « Laure Manaudou a craqué pour un Fréro delavéga », un canon du sud-ouest ascendant fêtard, tatoué, sportif et surtout disponible sur le marché des celib’. Ils en savent un peu plus et parraissent bien informés : « elle est déjà accro » (ça c’est le scoop Voici) !

On apprend aussi cette semaine que Philippe Lucas, the entraîneur de Laure il y a longtemps, va bientôt se marier avec… Camelia Potec, elle aussi ex nageuse qu’il a entraînée.

Elle l’a annoncé sur twitter, Closer le reprend : « Amélie Mauresmo bientôt maman » à 35 ans. Gala calcule que « Mauresmo va accoucher en août » et rappelle cette Une de Paris Match « avec sa conjointe en 1999 qui avait donné lieu à trop de critiques pour cette femme peu préparée aux coups et revers de la société ». Et donc, aujourd’hui elle fait différemment. Elle poste la photo de deux paires de basket pour illustrer l’arrivée du bébé. Comme ça les paparazzi ne lui voleront pas son scoop. « Elle accouchera deux mois après Wimbledon, tournoi qui sera peut être gagné par Andy Murray, l’Ecossais dont elle est le coach ».

Andy Murray qu’on retrouve d’ailleurs dans Paris Match cette semaine puisqu’il vient d’épouser (en kilt) Kim, qu’il avait rencontrée à 17 ans, en 2005, à Roland Garros. « Neuf ans de réflexion pour un type dont chaque ace dépsse les 180 km/heure, cela faisait mauvais genre. »

 

Alizée et Grégoire bientôt mariés …

Autre mariage en perspective : après un an et demi de love stories en selfie sur les réseaux sociaux… Alizée, « elle a dit oui à Grégoire » (c’est Public qui le crie en Une). « Après un an et demi de passion intense, le danseur a demandé en mariage sur une plage corse ». So romantique, dans le golfe d’Ajaccio, le genou posé sur le sable et tout et tout. Le mariage pourrait être célébré début juin à Ajaccio révèle le journal qui sait déjà que Alizée a d’autres projets et qu’elle veut avoir d’autres enfants « j’en ai envie et je ne veux pas que ma fille soit enfant unique ».

Et puis, pour ceux qui suivent : Ça radote les mêmes ragots…

Tom Cruise… (Qui ferait mieux de lire nos tabloïds : ça fait trois semaines de suite qu’ils l’avertissent que Suri a besoin de voir son papa et lui doit se trouver en un lieu ou ça ne capte pas, même les messages les plus élémentaires) Et Amal Clooney a maigri de « trois kilos »… (et donc ça prouve que Clooney n’est pas un bon mari, que « elle ne trouve pas sa place », et qu’elle ferait mieux de laisser le célibataire favori de la planète, célibataire !) Et Nabila qui ne fait rien de spécial mais on en parle quand même… (là c’est un sondage : « 83% d’entre vous pensent que le retour éventuel à la télé Nabilla, qui n’est pas encore jugée, est précipité ») Et Jennifer en couv’ comme toutes les semaines dans Public et dans Closer (et cette fois on apprend rien sur quoi ? sur sa fille ? son mec ? sa corse ? non, on apprend rien sur son émission : Elle est « la pire des coach » parce qu’elle a éliminé Zamé et a sauvé Battista). Et les Angelina Pitt ou Brad Jolie, Rien ? Si si, biensûr, et c’est peu glamour : sur elle, on apprend dans Closer que la moitié de sa famille (photo de groupe à l’appui avec visages entourés de rouge) a été décimée par des cancers. Et le concernant lui, le canon d’Hollywood a son potentiel de boulet (il joue en ce moment un film à la nouvelle Orléans, dans lequel il a des « lunettes de papi, un pull tricoté par mamie »… bref le look de l’homme normal de 50 berges, mais la presse people aime pas trop les loosers, donc ça passe bof).

Jeannette Bougrab : Ex secrétaire d’Etat, ancienne compagne de Charb, bientôt son livre
Une petite dernière pour la route, alors que le livre de Charb sort cette semaine et que celui de Bernard Maris paraît aussi (lire les bonne feuilles dans Marianne qui vient de paraître) : Voici révèle que  Jeannette Bougrab n’a pas choisi le silence. Elle fera son retour dans les librairies. « L’ex-secrétaire d’Etat se livre ». Après le décès de Charb, on apprenait qu’elle était sa compagne, « émouvante pour certains, agaçante pour d’autres (qui lui reprochaient d’exhiber sa peine dans les medias) rappelle Voici. Là elle va raconter son enfance, sa carrière politique et puis bien sûr, consacrer un chapitre entier à sa relation amoureuse avec Charb et à toute l’équipe de Charlie Hebdo.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !