Quand la sportive chic ne fait pas de chiqué, quand le coucou rigole en septembre et quand l’été coince la bulle : c’est l’actualité des montres (en mode estival)… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
La star chinoise Chris Lee et sa G-Timeless, avec son cœur dans les étoiles au milieu des abeilles…
La star chinoise Chris Lee et sa G-Timeless, avec son cœur dans les étoiles au milieu des abeilles…
©

Atlantic-tac

Quand la sportive chic ne fait pas de chiqué, quand le coucou rigole en septembre et quand l’été coince la bulle : c’est l’actualité des montres (en mode estival)…

Mais aussi le sursaut créatif d’une Florentine qui enchante la Chine, le double J qui affole les fashionistas et l’incendiaire pop qui métallise les heures…

Grégory Pons

Grégory Pons

Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de la montre.

Voir la bio »

GUCCI : Des abeilles qui ont du cœur !

Après un petit coup de mou, la maison Gucci est repartie d’un bon pied sous la direction artistique d’Alessandro Michele, qui a su recréer une vraie dynamique autour de la marque phare du groupe Kering. Les nouvelles collections de montres témoignent de ce sursaut créatif et redeviennent désirables : ce ne sont pas les fans de la chanteuse et actrice chinoise Chris Lee, célébrissime dans son pays où elle est la nouvelle ambassadrice de Gucci, qui se plaindront de cette G-Timeless Swiss Made, dont le cadran, soigneusement guilloché, mêle avec un certain bonheur les étoiles, les abeilles et un cœur, autant d’attributs identitaires de la marque florentine (mouvement automatique). Bonne nouvelle : les montres Gucci sont de retour…

CORUM : Au cœur d’un été qui fait des bulles !

Icône horlogère du début des années 2000, la Bubble de Corum avait disparu des vitrines : on l’avait trop vue !N’aurait-elle été qu’un fugace météore dans la galaxie des montres ? Sans doute que non : comme elle a su se faire oublier, la Bubble revient discrètement titiller notre nostalgie d’un temps pas si lointain où les montres osaient se montrer, avec leurs couleurs tendres, leurs aiguilles « feuille » et l’audace d’une grosse « bulle » de verre posée au-dessus du cadran. Pour cet été, les couleurs se lâchent, dans les bleus, les roses ou les blancs perlés (pour les filles, en 42 mm), avec ou sans diamants autour de la nacre du cadran. L’icône est redevenue iconique au poignet, avec une identité et des formes qui affirment une personnalité hors du commun…

MARC JACOBS : C’est le Jour « double J » pour les fashionistas !

Tout est dit dans la forme même du boîtier, mais c’est un clin d’œil pour les initiés : on y reconnaît sans peine le double « J » – que l’on retrouve sur les sacs à main et la collection de maroquinerie griffée par Marc Jacobs. Une signature en double « J » qui suffit au bonheur des fashionistas, qui vont tout de même apprécier les jolis détails de cette montre Platform, comme le guillochage subtil et très réussi de son cadran, sa couronne de remontage en dôme ou même la couleur prune si furieusement tendance cet automne. Vraiment élégante, cette Platform est un accessoire de mode incontournable, on l’aura compris, mais ce sera d’autant plus facile de craquer qu’on ne vous rançonnera guère au-delà de deux billets de 100 euros pour en équiper votre poignet…

JAQUET DROZ : Pas de chiqué pour cette sportive chic !

Le nom de baptême de Grande Seconde SW Lady est en soi un programme. « Grande seconde » parce qu’elle reprend – c’est l’identité Jaquet Droz – la tradition des montres de poche du XVIIIe siècle, qui agrandissaient le cadran et l’aiguille des secondes, en décentrant les heures et les minutes, pour mieux souligner la précision et la modernité de la montre. « SW » parce que c’est une… Sport Watch, une sportive chic, logée dans un boîtier un peu moins classique que les « Grande Seconde » de la collection : les codes Jaquet Droz y sont, mais dans un registre plus musclé, plus architecturé et plus contemporain. « Lady », enfin, parce que le boîtier est plus modeste que celui des « Grande Seconde » (41 mm tout de même, au lieu des 43 mm habituels) et parce que la montre affiche quelques marqueurs féminins comme la nacre de son cadran et les diamants de son sertissage. Du chic sans chiqué, qui se facture sans douceur, mais on joue ici dans la cour du luxe horloger suisse, avec des détails mécaniques d’avant-garde qui peuvent le prouver. Une belle réussite, tant pour le design que pour la modernité horlogère de cette proposition…

CALYPSO : Un incendie pop qui ne se prend pas au sérieux !

Femmes fatales, ne pas s’abstenir : avec une montre so trendy d’une telle couleur au poignet, vous allez semer des tragédies dans votre sillage. Surtout que vous n’aurez dépensé que 39 euros pour allumer de tels incendies ! Il faut juste oser… Calypso est une nouvelle marque italienne, pas forcément encore bien distribuée en France, qui renouvelle l’univers des montres colorées grâce à un procédé technique qui « métallise » les matériaux de synthèse en les illuminant de l’intérieur. Effet pop garanti pour les adulescentes ! Trois aiguilles et un mouvement électronique pour se simplifier la vie, un boîtier de 30 mm pour les poignets délicats, des cristaux qui ne manquent pas d’ironie sur une lunette qui fait des clins d’œil à la joaillerie et une étanchéité à 50 m pour ne pas prendre tout ça trop au sérieux…

SWATCH : Sourires au-dessus d’un nid de coucou !

Cette Swatch ne sera disponible que début septembre, mais nous vous conseillons de la réserver parce qu’elle ne sera pas de vieux os dans les Swatch Stores : c’est un hommage aux coucous suisses, mais au poignet. Certes, cette « Gruëzi All » – quelque chose comme « Salut tout le monde » en anglomanique (dialecte suisse anglo-alémanique) – ne fait pas sortir le petit oiseau de sa cage, mais le petit oiseau en question n’en module pas moins quelques mélodies qui vont épater vos voisins. En plus, le coucou est détachable et on peut le poser : de quoi réenchanter votre bureau pour les premiers jours de la rentrée. En complément de ce coucou, Swatch propose dans cette collection « Gruëzi All » toute une sériede montres qui évoquent l’identité suisse : à porter sans modération, même et surtout si vous n’avez pas de compte planqué en Suisse !

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Lien : https://businessmontres.com/

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !