Pippa joue à la baballe (avec les garçons) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Pippa joue à la baballe 
(avec les garçons)
©

Revue de presse people

Pippa joue à la baballe (avec les garçons)

Un officiel à Londres, un ex à Madrid, un Anglais à Paris… pas à dire, la petite sœur de Kate a de l’appétit ! Pendant ce temps, à Paris, toujours, Carla et Rachida se tirent la bourre…

Barbara Lambert

Barbara Lambert

Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.

Voir la bio »

 Pippa, c’est décidément pas du pipo ! Lancée il y a un mois par sa robe moulée bombée, la sœur de Kate Middleton en profite à fond. Trois semaines après une escapade à Madrid avec son ex George Percy, la belle, officiellement en couple avec le financier Alex Loudon, s’est affichée à Roland Garros avec un beau brun au charme latino-chic muy caliente. “ A quoi joue-t-elle avec les mecs ? ”, se demande “ Public ”. Si, comme le raconte “ Gala ”, Arnaud Lagardère a “ créé la surprise ” en ne “ quittant pas de la bouche ” sa nouvelle petite amie Jade Foret, la brune et son flirt ont, eux, littéralement captivé les gradins. “ Le public n’avait d’yeux que pour Pippa et son mystérieux toy boy britannique, raconte “ Public ”. Regards complices, gestes tendres… C’est clair, love is in the air ! Plus tard, les deux jeunes gens sont allés dîner au Cinq Mars, un restaurant gastronomique du 7e arrondissement. Mais pour la party girl, hors de question d’aller se coucher avec les poules ! Elle a donc traîné le beau gosse au Montana, un club ultra select au cœur de Saint-Germain-des-Prés, où ils ont fait la fête toute la nuit. Alex Loudon peut se faire du mauvais sang, celui de sa chérie est chaud bouillant ”.

Pippa, on voit ta culotte !

Le nouvel élu, s’il a effectivement cette chance, a-t-il moins de souci à se faire ? C’est pas dit… Flashée la culotte à l’air dans “ Public ” (non, on ne vous dira pas sa couleur), Pippa n’a pas l’air partie pour s’assagir. Même “ Gala ” le dit dans son horoscope des “ stars de juin ” : “ Malgré de nombreux soupirants, il est peu probable que la belle (…) convole dans les mois qui viennent ”. Ca, c’est bon pour la presse, coco !

Rachida dit (rien du) tout

Pour du timing, c’est du timing ! Pile poil la semaine où Carla s’affiche dans toute la presse le ventre rond, les mains en protection, des fois qu’on aurait encore des doutes, Rachida, en promo pour son livre publié cette semaine chez XO Editions, sort la grosse artillerie en une de “ Gala ”. “ Rachida Dati : Ma vérité sur ma fille Zohra ”, titre en une le people. Houlà, houlà, arrêtez tout ! On va enfin tout savoir ! Pas si vite… “ Il faut attendre la page 255 pour lire “ J’ai appelé le père de ma fille une fois rassurée sur ma grossesse ”, remarque l’hebdo, au bout de deux pages d’interview. Vous êtes consciente, demande-t-il, que c’est l’information majeure qu’attend de lire le lecteur : quel est le nom du père ! ” — “ Ce n’est pas l’objet principal du livre, répond-elle. (…) Dans ce livre, j’ai souhaité décrire un parcours, et non détailler ma vie amoureuse ou personnelle ”. — “ Vous ne direz donc jamais qui est le père ? ”, relance “ Gala ”. — “ La question ne se pose pas de cette façon. Pour le moment, je souhaite les protéger, lui et ma fille ”. C’est ça, “ sa vérité sur Zohra ” ?

Carla bouche cousue, photos à l’appui

L’info de la semaine, sinon — enfin, celle qu’on connaissait depuis avril, c’est la grossesse de Carlita. “ Pas d’affichage, pas d’exhibition de leur bonheur… Le couple présidentiel semble avoir choisi de faire profil bas, indique “ Elle ”. Pourquoi ? “ En raison de son timing, souligne le sémiologue François Jost interviewé par le magazine. Cette grossesse est entachée de la suspicion du calcul ”, explique-t-il. “ Pour autant, note “ Elle ”, faire de cette grossesse un non-événement sonne faux, venant d’un président qui a fait du mélange privé/public sa marque de fabrique. “ Cela relève de l’hypocrisie, assène même François Jost. Sarkozy essaie de retrouver une stature présidentielle — avec ses costumes plus stricts et l’usage dans ses discours du subjonctif. Mais il a tellement exploité sa vie personnelle que je ne vois pas comment il pourrait faire machine arrière ” ”.

Carla "madonne", Nicolas "père de la Nation"

“ Cette grossesse va-t-elle rapporter (au président) des points en popularité ?, s’interroge l’hebdo. Bien malin qui peut avancer un chiffre. (…) La tentation sera grande, pourtant, (pour lui), de se montrer en homme apaisé, en patriarche serein. (…) Ce côté rassurant pourrait se révéler un atout, tout particulièrement dans le cadre d’une réélection. “ Lors du premier mandat, on élit un frère, souligne Christian Delporte, historien de la politique et de la communication. Lors du second, on élit un père. Le Père de la Nation. Sécurisant, protecteur ”. Ce fut le cas pour De Gaulle, pour Mitterrand… “ Il faut montrer que, avec le camp d’en face, c’est l’aventure, et qu’il vaut mieux se réfugier vers vous ”. La naissance étant prévue pour octobre, elle risque de faire se télescoper dans les médias deux narrations : d’un côté, les socialistes en ordre de bataille, de l’autre Carla Bruni-Sarkozy en madonne élyséenne. “ Au fond, conclut le psychanalyste Samuel Lepastier, ce bébé, c’est sa présidence de la République à elle ” ".

Mélissa/Carla, 1/0

A l’heure où la Première dame affiche ses rondeurs sans en parler, Mélissa Theuriau, elle, annonce la couleur sans biaiser : “ “ Je suis déjà maman et je vais l’être à nouveau ”. C’est avec cette phrase toute simple que la jolie journaliste a annoncé sa grossesse, le 28 mai dernier, lors de la diffusion de sa nouvelle émission sur Disney Junior ”, précise “ Public ”. 

D’après “ Oops ! ”, la femme de Jamel Debbouze attend un heureux événement pour octobre comme… Carla Bruni-Sarkozy. “ Pas de bol, s’exclame le magazine. (L’épouse du Président) se fait encore piquer la vedette ! Carla vs Mélissa. Quelle grossesse est la plus passionnante ? ”, se demande le people. Pour arbitrer le “ match ”, “ Oops ! ” prend en compte quatre facteurs. “ L’annonce de la grossesse. Avantage Carla pour son aptitude à tout dévoiler sans jamais rien dire ” ; “ Le papa. Avantage Mélissa, maquée à l’une des personnalités préférées des Français ” ; “ L’histoire des futurs parents. Avantage Mélissa, moins show-off que sa concurrente ” ; “ Le bébé à naître. Egalité, parce que la pomme ne tombe pas toujours à côté de l’arbre ”. Résultat ? “ Y a pas photo, s’exclame le mag. La grossesse de Mélissa Theuriau nous passionne plus que celle de Carla ”.

Jamel président

Dommage que Jamel ne soit pas candidat à la présidentielle… A “ Be ”, le futur papa l’a dit : “ Faut pas voter pour moi : je niquerais toutes les caisses de l’Etat en deux semaines. J’amène toute la France à Las Vegas. En première. Et je mise tout le budget de l’armement sur le 12 rouge ”. Au point où on en est… Jamel, t’es drôle, je te kiffe !

En bref, et si vous manquez de quoi chatter en soirée…

Blake Lively et Leo di Caprio sont main dans la main dans “ Voici ” ; Christina Hendricks, “ un mythe prend l’eau ! ”, est moins belle en maillot que dans la série “ Mad Men ” (“ Oops ! ”, “ Public ”) ; Justin Bieber se la donne très chaud sur la plage avec Selena Gomez (partout) mais s’est pris "un gros vent de Rihanna" (“ Oops ! ”) ; Amy Winehouse est retournée en rehab (“ Be ”, “ Public ”, Oops ”) ; Cheryl Cole s’est fait virer de “ X-Factor ” à cause de son accent à couper au couteau (“ Be ”, “ Oops ! ”) ; Un espoir ? Jennifer Aniston est folle dingue de Justin Theroux (partout) ; Kim Kardashian, “ la vieille fille ” de 30 ans, s’est fiancée avec le basketteur Kris Humphries (“ Public ”, “ Oops ! ”) ; Sofia Coppola se marie en août avec le père de ses enfants, Thomas Mars (partout) ; Brad et Angelina seraient prêts à sauter le pas (“ Public ”, “ Oops ! ”) mais feraient une thérapie de couple (“ Gala ”) ; Guy Ritchie est bientôt papa (“ Gala ”) et Madonna a interdit qu’on la prenne en photo parce qu’elle n’était pas “ à son avantage ” à une soirée du Moma (“ “ Oops ! ”). Ben, Mado, qu’est-ce-qu’il se passe ?

Le sujet vous intéresse ?

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !