La pratique du vélo décolle outre-Atlantique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Le nombre de personnes qui vont au bureau en vélo a augmenté de 60% en moyenne aux Etats-Unis.
Le nombre de personnes qui vont au bureau en vélo a augmenté de 60% en moyenne aux Etats-Unis.
©Reuters

Zegreenweb

La pratique du vélo décolle outre-Atlantique

Patrie de la voiture par excellence, les États-Unis se mettent au vélo. Prise de conscience écologique et nécessité de lutter contre l'obésité en remettant à l'honneur l'activité physique régulière participent de ce mouvement qui bénéficie de solides ambassadeurs.

 Zegreenweb

Zegreenweb

Le site www.zegreenweb.com

propose chaque jour toute l'actualité du développement durable et offre une véritable boîte à outil pour un quotidien plus soucieux de la planète (écogestes, recettes de cuisine bio, guide des restos bio, espace emplois verts, covoiturage, éco-consommation, etc.)

 

Voir la bio »

Le vélo est le mode de transport qui croît le plus vite outre Atlantique

Le nombre de personnes qui vont au bureau en vélo a augmenté de 60% en moyenne aux Etats-Unis sur les douze dernières années. Il est ainsi passé de 488.000 à 786.000. Mais ce mode de transport n’est encore utilisé que pas moins de 1% des américains, loin derrière la voiture. Les disparités sont importantes dans le pays. La ville de Portland arrive largement en tête du classement, avec plus de 6% de ses habitants qui vont au bureau en vélo alors que ce pourcentage était inférieur à 2% en 2000 soit un triplement. A Minneapolis, qui partait du même niveau en 2000, ce pourcentage n’a fait que doubler.

Cette étude fait également ressortir des données démographiques intéressantes. Ainsi, les hommes sont trois fois plus nombreux que les femmes à circuler à vélo. La population hispanique fait largement monter la moyenne avec 7% de cyclistes. Les diplômés seraient plus enclins à circuler à vélo que les non diplômés. Le trajet moyen est d’environ 20 minutes. Difficile d’en tirer des conclusions, si ce n’est que le vélo est un mode de transport en plein essor. Tant mieux.

Lire la suite sur Zegreenweb

Un nouveau vélo à assistance électrique pour coursiers

Clin d’œil à son strict opposé, le 4×4, le nouveau vélo à assistance électrique imaginé et produit à Santa Cruz (Etats-Unis) par la société californienne NTS Works se nomme le 2×4. Autre différence majeure, il est bien moins gourmand, puisque parcourir 16.000 km sur ce vélo ne vous coûtera pas plus de vingt euros.

Ce vélo pick-up électrique est une vraie petit révolution. Beaucoup plus économe en “carburant” et bien entendu écologique que la plupart de ses concurrents, il est également particulièrement maniable, avec un rayon de braquage inédit pour ce type de véhicule. Mais attention, il ne s’agit pas d’un véhicule électrique, mais bien à assistance électrique, ce qui signifie que vous ne serez pas dispensés de pédaler. Cela tombe plutôt bien, puisqu’il parait que c’est bon pour la santé.

Son poids de 30 kilos et son petit moteur électrique de 250 watts le rendent particulièrement compétitif. Sa batterie lithium ion Samsung peut être facilement rechargée sur une prise électrique classique et ce en moins de quatre heures. Mais la véritable innovation est dans la construction même du vélo, et plus particulièrement dans le design de plateforme destinée à accueillir objets et autres colis. En effet, cette dernière est tout simplement posée au dessus de la roue avant, ce qui permet une meilleur équilibre et une maniabilité accrue. Plusieurs villes allemandes se seraient montrées intéressées à équiper leurs postiers. Mais avec un prix frôlant les 5.000 dollars, cela risque de prendre un peu de temps avant de voir des flottes de 2×4 sillonner nos rues.

Lire la suite sur Zegreenweb

Leonardo DiCaprio meilleur ambasseur des citibikes new-yorkais

La ville de New-York, plus connue pour ses taxis jaunes, avait inauguré le lancement de 6.000 vélos de couleur bleue sont mis à disposition de ses habitants, avec quelques années de retard sur les villes européennes, notamment Paris et Londres.

Le meilleur ambassadeur des vélos en libre service new-yorkais est depuis leur lancement l’acteur Leonardo DiCaprio. Il a en effet été aperçu sillonnant la grosse pomme sur un citibike de couleur bleue. Vêtu de manière très décontractée, l’interprète de la version moderne de Gatsby le Magnifique est monté sur un vélo dans une station du quartier de Williamsburg, à Brooklyn, en face du très populaire Cafe de La Esquina. Il était accompagné d’une grande et jolie blonde et de Lukas Haas, un acteur américain déjà adepte de ce service.

Pour rappel, le programme consiste à commencer avec un parc de 6.000 installés sur 330 stations dans Brooklyn et à Manhattan au sud de la 59ème rue, et à rapidement doubler le nombre de vélos et de stations en étendant notamment le service au Queens. Les new-yorkais ont déjà réservé un accueil chaleureux à ce service qui a été lancé juste à temps pour l’été.  Si vous avez prévu de passer quelques jours à New York, entre séance de shopping et ballade dans Central Park, n’hésitez pas à vous prendre pour Gatsby en faisant un tour de vélo.

Lire la suite sur Zegreenweb

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !