Katie Holmes, Vanessa Paradis, Anne Sinclair, Demi Moore : les coeurs solitaires ne manquent pas cet été | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Katie Holmes, Vanessa Paradis, Anne Sinclair, Demi Moore : les coeurs solitaires ne manquent pas cet été
©DR

Revue de presse people

Katie Holmes, Vanessa Paradis, Anne Sinclair, Demi Moore : les coeurs solitaires ne manquent pas cet été

Anne Sinclair se ressource à New York, Demi Moore se console avec l'alcool, et Katie Holmes profite de la liberté retrouvée.

Gilles Klein

Gilles Klein

Gilles Klein,, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995.

Débuts à Libération une demi-douzaine d’années, puis balade sur le globe, photojournaliste pour l’agence Sipa Press. Ensuite, responsable de la rubrique Multimedia de ELLE, avant d’écrire sur les médias à Arrêt sur Images et de collaborer avec Atlantico. Par ailleurs fut blogueur, avec Le Phare à partir de 2005 sur le site du Monde qui a fermé sa plateforme de blogs. Revue de presse quotidienne sur Twitter depuis 2007.

Voir la bio »

Nos hebdos chéris sentent un peu trop l'été, l'actualité des "vedettes" semble s'assoupir, mais ce n'est qu'une impression...

Commençons par Voici qui se fait encore remarquer avec un petit "plus" qui ne figure pas dans les pages de ses confrères : Anne Sinclair seule à New York, sans DSK, ils sont séparés... mais vous le savez déjà si vous lisez la presse people. Elle se ressource dans la "ville qui l'a vue naître" après avoir été voir des amis à Calgary, au centre du Canada.

Vanessa Paradis fait aussi partie des coeurs solitaires de l'été, annonce la Une de Paris Match. Ses fans seront déçus s'ils achètent le journal pour elle. A l'intérieur, ils ne trouveront qu'une photo en double page accompagnée d'un texte de 14 lignes sur une colonne. Le tout titré "coeur à prendre", le reste résume les malheurs des séparations, déjà connues ou en attente, de Katie Holmes à Demi Moore.

Les fans de Vanessa pourront donc se rabattre sur Gala qui lui consacre aussi sa Une, mais avec quatre pages bien fournies. On y apprend qu'elle a été aperçue dans les rues de Saint-Germain-des-Prés les 11 et 12 juillet dernier dans des boutiques de décoration, accompagnée d'un architecte d'Intérieur. Ce n'est pas pour son hôtel particulier de Meudon, c'est pour son nouvel appartement parisien. En attendant qu'il soit décoré, elle passe l'été dans sa villa, à une vingtaine de kilomètres de St Tropez. Mais Johnny Depp "veut reconquérir Vanessa", croit savoir Closer.

Autre esseulée : Demi Moore. Ne dites pas "encore" ! Même si d'autres magazine en parlaient la semaine dernière. Car hélas, Demi, divorcée d'Ashton Kutcher "n'a pas arrêté l'alcool et son comportement borderline fait beaucoup de mal à ses filles, qui ont décidé de lui tourner le dos".

N'oublions pas Katie Holmes, elle aussi seule mais "libre, forte et sexy", à la Une de ELLE qui annonce par ailleurs "Le grand retour des fesses" en parlant de "phénomène". Saluons ce retour, mais nous n'avions pas constaté leur absence, donc...

Plus banal, mais aussi plus heureux, la dénommée Ingrid Chauvin répond aux questions de Gala à l'occasion du premier anniversaire de son mariage avec Thierry, assistant réalisateur dans la série Les Toqués où elle joue. Ce sont donc des noces de coton. On est quand même très content pour eux !

Toujours dans Gala, les cinéphiles apprendront que c'est Naomi Watts qui a été choisie par un réalisateur allemand pour incarner Lady D dans un film actuellement en tournage. On connaît la triste fin avec cet accident survenu sous le tunnel du pont de l'Alma, à Paris, il y a bientôt quinze ans. 

Tragique ou sinistre

Dans Match, tragiques images montrant les vacanciers qui abandonnent leurs véhicules sur une route pour échapper aux flammes qui ravagent la frontière franco-espagnole : six pages de photos extraites d'une vidéo. Un père et sa fille se jettent de la falaise, dans l'eau et se tuent. Il y aura quatre morts au total.

Pas gaies non plus les six pages qui reviennent sur l'aventure de John Galliano licencié par  Dior en 2011 à la suite d'une série de dérapages entre alcool et tranquillisants.

Sur une double page grande photo (réalisée en 2007)  de Bachar avec son épouse Asma el-Assad, très souriante, Paris Match explique que "rien n'arrête les insurgés qui maintenant traquent le couple présidentiel jusque dans Damas". Le drame syrien vu par un bout de la lorgnette.

Vu dans Grazia, une nouvelle chaîne de télévision égyptienne : Maria TV, le nom est sympathique. C'est une chaîne de femmes. Particularité : toutes les femmes y sont voilées de la tête au pied, elles portent le niqab. De plus, aucun homme n'est accepté sur le plateau, bien sûr.

Futures top model sur la plage ?

Grazia a suivi les recruteurs de l'agence Elite, qui parcourent une plage pour recruter de nouveaux modèles. Facile de vérifier la plastique des jeunes filles, elles sont en maillot de bain, mais on quand même du mal à y croire. Photo à l'appui sur trois pages, on découvre recruteurs et recruteuses en godillots ou nu pieds, avec short jaune et tee shirt Elite bien visible. Bonne comm' pour Elite puisque France Info a aussi fait un sujet sur cette opération...

Plus sérieux, Grazia revient sur les quolibets subis par Cecile Duflot et sa robe à fleurs, lors d'un débat à l'Assemblée nationale le 17 juillet. Grazia explique pourquoi l'Assemblée n'aime donc pas les robes à fleurs : "parce que les filles cela sert juste à faire joli, parce que le look en politique c'est problématique, parce que l'hémicycle c'est l'école primaire". Au moins c'est clair.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !