Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé

Atlantico santé

Dossier : l'allergie, mal des temps modernes ; le café réduirait le risque de cancer colorectal

Et aussi : dossier : le sommeil dans tous ses états ; une bactérie créée de main d'Homme... et minimaliste ; vasalgel, un contraceptif masculin de longue durée.

Dossier : l'allergie, mal des temps modernes

Les allergies sont de plus en plus présentes dans notre société en raison des bouleversements de nos modes de vie. Les principales allergies rencontrées sont les allergies alimentaires (lait, œuf, arachide), les allergies respiratoires (pollen, acariens, animaux), les allergies aux médicaments, au venin d'insectes et les allergies de contact (latex, nickel).

Lire la suite sur Futura-Sciences

Le café réduirait le risque de cancer colorectal

Café filtre, expresso, instantané ou décaféiné : peu importe la qualité du café, deux tasses et demie consommées chaque jour divisent par deux le risque de cancer colorectal. La caféine ne serait pas le seul composé bénéfique.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Dossier : le sommeil dans tous ses états

Découvrez le dossier « Tout savoir sur le sommeil ». Forme de perte de conscience au rôle encore mal connu, le sommeil occupe une part significative de nos vies. Il est unique chez chacun de nous, et étroitement lié au rythme circadien et à la régulation métabolique.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Une bactérie créée de main d'Homme... et minimaliste

Des scientifiques ont créé une bactérie de synthèse avec le plus petit génome jamais décrit pour un organisme indépendant. La bactérie JCVI-syn3.0 ne contiendrait que des gènes nécessaires à la vie et, parmi eux, 149 sont encore inconnus !

Lire la suite sur Futura-Sciences

13 % d'humains obèses aujourd'hui, peut-être 20 % en 2025

En plein essor dans le monde, l’obésité touche aujourd’hui près de 650 millions d’adultes, soit 13 % de la population mondiale adulte, un pourcentage qui pourrait atteindre 20 % d’ici 2025 si le rythme de progression actuelle de cette épidémie se maintient.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.