Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People

Revue de presse people

Capucine Anav : déjà remplacée dans le coeur de Louis Sarkozy ; Sophie Marceau boude, seule au ski ; Paris Hilton est venue en France sans s'en rendre compte ; Cristina, la princesse espagnole bannie, se rebelle ; Mariah Carey boit tout le temps

Et aussi vacances au soleil pour Jean Dujardin, Nathalie Péchalat, et leur petite Jeanne ; vacances à la montagne pour Ingrid Chauvin Thierry et leur petit Tom.

Vos mags étaient déjà sous presse lorsqu'on a appris que Victoria Beckham  a été nommée Officier de l'ordre de l'Empire Britannique par la Reine. L'ex Spice Girl est distinguée "pour sa contribution dans le domaine de la mode" mais également pour son implication dans l'humanitaire. L'ancienne chanteuse est en effet engagée dans la lutte contre le Sida auprès de l'ONU et  aux côtés de l'association Beyond  Zero dont l'objectif est de combattre la mortalité infantile.  Les people magazines sont également assez flous sur la lutte (qui continue) entre Brad Pitt et Angelina Jolie à propos de la garde de leurs enfants... Aux dernières nouvelles l'acteur aurait eu "un droit de visite " de quatre heures avec sa progéniture, en présence d'un thérapeute... Tous vos mags évoquent la mort de George Michael, décès dont on ne connait toujours l'origine, et parlent de ses millions et de ses addictions ...

Plan d'urgence à Buckingham

Point de Vue n'a pas son pareil pour évoquer les sujets délicats concernant les familles royales, en l'occurrence, "les changements à venir" à la cour d'Angleterre, et pour être plus explicite, la succession de la Reine Elisabeth  II qui est âgée de 90 ans. En couverture le mag annonce que "la reine met son fils dans la lumière". Tout va donc pour le mieux à Buckingham entre sa Majesté la reine Elisabeth et son fils ainé, Charles, le futur roi. En atteste cette photo posée du Prince de Galles, debout  à coté de sa mère, assise  qui, d'après le mag "peine visiblement à garder son sérieux" (mais cela ne saute pas aux yeux !). Ce cliché  est le point de départ de l'article qui explique que "la Couronne entre, en douceur, dans l'une des périodes de transition les plus décisives de son histoire". Rien ne presse et "bien qu'elle réduise progressivement la fréquence de ses engagements officiels, Elisabeth II demeure le chef incontestable--et incontesté--de la maison Windsor". Et "si son fils assume un nombre croissant d'obligations", il "n'est en aucun cas  un co-souverain, encore moins un régent. Leurs relations, qui ont fait l'objet de tant d'interrogations par le passé, sont aujourd'hui empreintes de confiance et de sérénité--l'héritier du trône multiplie d'ailleurs publiquement les témoignages d'amour, d'admiration et d'estime pour ses parents". Ceci posé, on comprend en poursuivant la lecture que les choses vont changer le jour où... Car "l'héritier du trône a, depuis longtemps, pris ses distances, physiquement mais aussi émotionnellement, vis à vis de la Cour de sa mère. Les média se font régulièrement l'écho des réformes qu'il envisagerait de mettre en œuvre après son accession. Charles pourrait, dit-on quitter le palais de Buckingham.... et s'installer de manière officielle à Windsor"... On n'en est pas là , mais Point de Vue, tout en précisant que "le sujet demeure encore largement tabou Outre-Manche", écrit tout de même "qu'un plan, décrit comme une réponse d'urgence, organisé sur dix jours, a déjà été mis sur pied par le palais pour superviser les premiers temps de la transition entre le règne actuel et celui du Prince Charles"... Le comité investi de l'organisation du prochain sacre aurait ainsi, déjà commencé ses travaux sous l'autorité du duc de Norfolk, le grand ordonnateur des cérémonies monarchiques d'Etat... Comme quoi, le sujet n'est pas si tabou que cela, et le "gros rhume" dont souffre la Reine libère les plumes des chroniqueurs royaux ! Et le mag de poser subrepticement la question, à propos de la duchesse de Cornouailles, "la princesse Camilla, devenue l'un des principaux atouts de la famille royale" : "portera-t-elle le titre de reine après l'avènement de son conjoint ?" Quant au  futur roi, qui deviendra "à terme, le plus âgé de tous les souverains jamais couronnés", il est couvert d'éloges par Point de Vue qui dissèque longuement ses engagements officiels et ses actions caritatives. Il  aborde aussi (avec des pincettes), une question ô combien délicate : "les incompréhensions d'autrefois trouvent également, peu à peu, leur solution". En fait d'incompréhensions,  il s'agit d'un vrai différend entre Charles et le prince Andrew qui "soupçonnait" Charles de vouloir écarter ses filles, les princesses Béatrice et Eugénie, de la scène officielle, (et de les priver des avantages qui en découlent). Car on prête à Charles  de vouloir "moins de faste, mais aussi une famille royale resserrée autour du monarque en exercice et de ses enfants et petits enfants", ce qui exclurait de fait ses deux nièces. Eh bien, le mag rassure: "Dans un récent communiqué (une première), le Prince Andrew a démenti ainsi , toute rumeur de désaccord". Démenti, certes, mais on ne précise pas quelle solution a pu être trouvée à ce "différend" entre les deux fils de la reine, le "petit dernier", Edward n'étant manifestement pas concerné. Pour clore le chapitre Buckingham Palace, vous retrouverez partout  la photo de William, Kate, George et Baby Charlotte, à la sortie de la messe le jour de Noël, dans le Berkshire, près de la résidence des parents de Kate. C'était prévu avant le rhume de la reine. (Match, Voici, Closer…)

L'infante Cristina Craque

Bannie de la Cour d'Espagne, déchue de son titre de duchesse de Palma, Cristina la sœur du roi Felipe d'Espagne attend le verdict de la justice espagnole pour le procès Noos, dont son mari est l'un des principaux accusés . Il risque jusqu'à dix neuf ans de prison. Et un jour elle a craqué : "J'ai envie que tout cela se termine pour ne plus retourner mettre les pieds dans ce pays", aurait lâché l'infante. Les faits remontent à la fin juin mais n'ont été révélés que récemment dans la presse et ont fait scandale en Espagne. Elle a sans doute parlé "sous le coup de la colère, de l'amertume et du dépit", écrit Point de Vue qui évoque les "problèmes psychologiques de son fils, inquiet de voir son père incarcéré". Le mag voudrait voir "une mesure d'apaisement" dans le fait que la publication du délibéré a été reportée au 31 mars prochain "afin que le couple puisse passer des fêtes de Noël en famille". A Barcelone, précisément. Et Cristina "a tenté d'éteindre la polémique en se disant enchantée d'être en Espagne". Cependant, écrit Point de Vue "dans quelques mois, l'infante devra bien faire le choix entre l'exil et le royaume" ....Sombres perspectives ....

Louis Sarkozy, une nouvelle conquête

Déjà recasé. Public, qui révélait  la rupture entre Capucine Anav et Louis Sarkozy, la semaine dernière, annonce dans le numéro de cette semaine que le fils de l'ancien président est déjà recasé. "Avec une jolie jeune fille", écrit le mag qui publie la photo de la belle, mais n'a pas encore réussi à surprendre le couple. "Elle s'appelle Victoria Poniatowski, elle a 26 ans et elle est divine. Pour couronner le tout, elle s'entend à merveille avec maman Cécilia, et ça, c'est un vrai atout !" précise le mag qui n'avait pas manqué de souligner que Capu n'était pas tout à fait le genre de belle fille dont rêvait la maman de Louis. Vachard pour Capu, Public fait dire "à un proche" que "Victoria n'a vraiment rien en commun avec Capucine. Elle a grandi comme Louis à Neuilly-sur-Seine. Elle poursuit ses études au Sotheby's Institute of Art à Londres, du nom de la prestigieuse maison de vente aux enchères", avant d'ajouter, cerise sur le gâteau : "Victoria a un pedigree royal. Issue de la noblesse polonaise, nièce de Sarah Poniatowski, (l'épouse du chanteur Marc Lavoine), Victoria compte parmi ses illustres aïeux Michel Poniatowski. Ce dernier fut numéro deux du gouvernement Giscard dans les années 70. Un bord politique raccord avec celui des Sarkozy". Le mag aurait pu préciser qu'elle compte un sénateur et un député LR dans son cousinage ; pour les primaires, aucun des deux n'a soutenu Nicolas Sarkozy ; l'un a fait campagne pour Alain Juppé et l'autre pour François Fillon...

Sophie Marceau  boude

Près d'un mois après sa rupture brutale  avec Cyril Lignac, juste avant son cinquantième anniversaire  passé en solo), Sophie Marceau n'a manifestement pas retrouvé le moral et n'affiche pas une mine bien réjouie.... C'est escortée de ses deux enfants, Vincent et Juliette, 21 et 14ans, que l'actrice préférée des Français  est partie  au ski où "elle tente d'oublier son chef", Voici dixit. Pour les photos de Sophie dévalant les pentes, il faudra attendre un prochain numéro. Le mag  publie des photos de l'embarquement de la petite famille à l'aéroport... et se veut optimiste car "accompagnée de sa tribu, Sophie a donc tous les ingrédients pour oublier son chef".

Paris Hilton, Kim Kardashian, Mariah Carey…

On fait une petite pause dans la saga Kim Kardashian/Kanye West  qui ont posté une photo de leur petite famille le jour de Noel. A voir leurs mines figées, on se dit que les problèmes entre Kim et Kanye  sont loin d'être réglés.  La preuve pour Voici, "ça sent le sapin" et pour Public, ils vont bientôt divorcer! Pour Closer au contraire, "Ca ne sent pas le sapin " ! A vous de choisir. En attendant de savoir qui dit vrai, celle qui a, paraît-il, contribué à la notoriété de Kim Kardashian, à savoir Paris Hilton refait parler d'elle. L'héritière des hôtels éponymes "fait partie, à bientôt 36 ans, des cinq DJ les mieux payés au monde". Businesswoman avisée, elle possède également une marque de parfum, dont elle fait la promotion. L'hôtel réunionnais Akoya and Spa  s'est offert sa prestation, et la presse a été conviée  à l'évènement. Gala en était et n'a pas été  conquis... Le mag soupçonne Paris de "vouloir occuper le vide" laissé par Kim Kardashian qui se fait plus rare sur les réseaux sociaux depuis son agression à Paris". Alors qu'elle défrayait la chronique avec le nombre de ses conquêtes masculines, Paris Hilton, se dit aujourd'hui "célibataire, trop occupée pour vivre une histoire, elle aime permettre à ses fans de voir le monde à travers ses yeux"... Mais la dame ne contribuera pas à l'amélioration de leur culture générale. A la Réunion, elle ne savait pas qu'elle se trouvait en France !

Jamais sans champagne ! Ce pourrait être la devise de Mariah Carey ! En petite tenue, mais un verre à la main, elle pose  dans Match, qui publie son "post" de Joyeux Noël... Emmitouflée--elle est en vacances à Aspen (Colorado)--,elle a fait du "shopping dans une boutique de luxe" (forcément !). "Et ce qui fonctionne le mieux avec Mariah, écrit Voici, c'est évidemment le champagne. C'est donc une coupe à la main que la diva de 46 ans a fait ses emplettes, entourée de toute une équipe de vendeurs prêts à la dorloter , à la flatter, et même d'assistants pour la recoiffer et lui faire des retouches make-up sur commande". Et  à l'intérieur, Mariah ne dissimule  pas son (généreux) décolleté !             

En bref

Pour eux ça va bien, merci ! Ingrid Chauvin, son mari et leur petit Tom sont en vacances à Serre-Chevalier. L'arrivée de ce bébé (ils ont perdu leur petite fille Jade), n'a pas mis fin à leur désir d'adoption qui est "intact", nous apprend  Voici. Vacances au soleil à l'Ile Maurice pour Jean Dujardin, Nathalie Péchalat et leur petite Jeanne ; en Australie pour Nicole Kidman (qui se baigne avec un tee shirt à manches longues pour se protéger du soleil) et Keith Urban. (Closer) En Floride pour Cindy Crawford, son mari et ses enfants. (Sa fille de 15 ans se lance déjà dans le mannequinat); à Hawaï pour Paris Jackson (peroxydée) et son boy friend Michael Snoody (rencontré aux Alcooliques Anonymes). Tous les deux sont couverts de tatouages : "me tatouer est une façon de m'améliorer" a déclaré la fille de Michael Jackson. On a tout le temps de faire connaissance avec Hope Hicks, "l'atout charme de Trump" (encore un !) selon Match qui consacre un long reportage à la jeune femme de 28 ans qui vient d'être nommée "directrice des communications stratégiques à la Maison Blanche". Ne pas se fier à son physique de bombe (elle a été mannequin chez Ralph Lauren). Elle a déclaré un jour que "si elle n'arrive pas à se faire un nom à Hollywood, elle se rabattra sur Washington". C'est fait !  Donald Trump  trouve "qu'elle donne de bons conseils sans paraitre imposer son point de vue". En attendant, elle a (déjà) la réputation d'être "muette comme une tombe" ! Bon réveillon, à l'année prochaine !

Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.