Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People

Revue de presse people

A l'Elysée, la patronne c'est Brigitte (dit-on); Julia Roberts & Richard Gere : 27 ans après Pretty Woman, la love story?; Shy'm & Benoit Paire, la fin de la leur; Sophie Marceau seule mais HEU-REU-SE (si on vous le dit); Albert de Monaco, ça tangue grave

Et aussi : la fin de la relation entre François Hollande et Valérie Trierweiler vue de l'intérieur.

Anita Hausser

Anita Hausser

Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003). Elle a également réalisé les documentaires Femme députée, un homme comme les autres ? (2014) et Bruno Le Maire, l'Affranchi (2015). 

Voir la bio »

Mais oui, il arrive encore des histoires romanesques à Hollywood. Et comme le film est rediffusé au moins une fois par an sur une chaine de télé française, tout le monde connait Pretty Woman, le conte de fée moderne entre un magnat de la finance (Richard Gere) et une dame de petite vertu de Los Angeles (Julia Roberts). On ne sait pas s'il s'était passé quelque chose entre eux au moment du tournage, mais en tous cas ils étaient restés bons amis, sans plus... Et ils se seraient vraiment rapprochés il y a deux ans, après des retrouvailles sur un plateau pour une émission de télé. D'après une source, "Julia et Richard sont indéniablement attirés l'un par l'autre et l'ont toujours été... Julia est captivée par Richard et leur relation a atteint le point où l'attraction qu'ils ressentent l'un pour l'autre est évidente aux yeux de tous". Qu'en termes élégants ces choses là sont dites. Traduisez : tout le monde est au courant. Petit problème : si elle divorçait, Julia Roberts, une des actrices les mieux payées de Hollywood devrait débourser 189 millions d'euros à son mari Danny Moder avec qui elle est mariée depuis 15 ans. Ils ont trois enfants.

Sophie Marceau, le moral retrouvé

 Après la pluie le beau temps; la formule vaut pour Sophie Marceau qui a connu un hiver difficile et douloureux, avec des deuils familiaux et sa rupture avec Cyril Lignac... L'été est passé par là. Pas de nouvelles amours,-du moins pas à notre connaissance, mais Sophie a retrouvé le moral ; et elle s'affiche tout sourire en couverture de Gala qui précise qu'elle "a retrouvé le goût du bonheur"... en solo. Requinquée, Sophie Marceau vient de réaliser un film, Mrs Mills, "une comédie drôle et solaire". Et le mag philosophe : "comme si à cinquante ans, elle venait de comprendre qu'il n'y a pas de meilleur ami que soi... Désormais les cieux de Sophie sont beaux, tout simplement beaux..."

Brigiiiitte !!!!!

En l'absence d'actu choc dans la sphère people, les mags se tournent vers les valeurs sures Avec Brigitte Macron ils jouent gagnant ! "Alors que son mari chute dans les sondages, elle est de plus en plus populaire", titre VSD. "Intouchable", décrète le mag qui consacre sa couverture, accompagnée d'un long reportage, à la première dame. On la découvre à l'oeuvre, recevant des écoliers à l'Elysée, en réunion, ou encore en compagnie d'un artisan de la Cité de la céramique de Sèvres. Pourquoi cet engouement : VSD ose l'analyse: "Brigitte Macron est moderne et classique en même temps". "Maintenant c'est elle la PATRONNE (en majuscules) titre Closer. "Depuis 4 mois, Brigitte Macron s'efforce de réveiller ce château endormi. A commencer par sa déco. Exit les vieilles tapisseries des années cinquante, les lourdes tentures de la salle des Fêtes et les tapis ringards... En relation avec le Mobilier National et le Fonds d'Art contemporain, elle a commencé à revisiter les lieux, comme l'avait fait Claude Pompidou en son temps." Et "après des années sans maîtresse de maison - de Carla Bruni qui avait refusé d'y vivre à la fantomatique deuxième dame Julie Gayet- le 55 rue du Faubourg Saint-Honoré a retrouvé une patronne ! Mais cette envie de changement ne se limite pas à la porcelaine et à la gestion de l'Intendance. C'est aussi sur le fond que Brigitte a commencé à imposer son style. Si le président a finalement renoncé à lui attribuer un statut et un budget propre, pétition de 320000 signatures oblige, l'ex enseignante ne jouera pas les potiches pour autant. Son rôle elle le veut concret. Dès les premières semaines du quinquennat, elle a ainsi établi avec Jean-Michel Blanquer, Françoise Nyssen et Marlène Schiappa pour s'impliquer dans l'éducation, la culture et l'égalité femmes-hommes. Sans oublier bien sur le sujet du handicap, qui lui tient à coeur". Pour Closer, Brigitte Macron est "une vraie partenaire qui s'impose aussi à l'international, participant à certains entretiens de son mari, comme celui avec Arnold Schwarzenegger venu parler de réchauffement climatique".

Le prince George indésirable dans son école ?

C 'est Closer qui l'affirme : les parents des enfants de la Thomas'School de Battersea choisie par Kate et William pour la scolarité du prince George, n'apprécieraient pas vraiment la venue de l'héritier de la couronne britannique dans cet établissement bon chic bon genre. La raison ? La paisible école a perdu sa tranquillité depuis qu'une femme d'une quarantaine d'années a tenté par deux fois de s'introduire dans l'établissement. "Des incidents comme celui-ci nous effraient, le prince George ne devrait pas être ici car cela met nos enfants en danger", a déclaré la mère d'un rejeton cité par le mag. "Kate a fait savoir qu'elle souhaitait rencontrer les parents"... Pour s'expliquer avec eux, sans doute. Le journal précise que "la direction de l'école et les forces de l'ordre ont assuré que de nouvelles mesures de sécurité allaient être mises en place ". Et Public n'hésite pas à écrire que, même si la femme en question n'était qu'une "superfan de la famille royale", cette affaire a révélé de grosses failles dans la sécurité du petit prince qui serait carrément "en danger".

Monaco et ses oligarques russes

Albert de Monaco a droit à une double page dans Gala qui revient sur la confession du Prince racontant le traumatisme qu'il a vécu au moment de l'accident mortel de sa mère, la Princesse Grace. Point de Vue le montre en train de nager sous l'eau, participant à Monaco Explorations, "un vaste programme de recherches sous- marines à travers les océans du monde". Le Prince, en compagnie de ses jumeaux est en couverture de Paris-Match, mais pour un motif nettement moins glamour, un" Scandale à Monaco", dans lequel est impliqué l'oligarque russe Dmitri Rybolovlev, propriétaire de l'AS Monaco. Ce scandale a provoqué la démission du directeur des services juridiques de la principauté ; il concerne une affaire de vente de tableaux et de ports francs. Albert n'a rien à voir avec cette sombre histoire mais on lui reproche d'avoir ouvert trop largement les portes de la principauté aux oligarques russes dont la fortune a parfois des origines douteuses, alors que son père le prince Rainier était beaucoup regardant dans ce domaine. Et de rappeler qu'en son temps, il avait évincé Onassis. "Il va faire un ménage discret, en prenant son temps", assurent les amis du Prince cités dans Match, mais ajoute le mag,"beaucoup voudraient le voir saisir l'occasion pour mettre en place cette "société modèle, modèle de société", appelée de ses voeux à son avènement".

Si François Hollande n'avait pas été président

Depuis que François Hollande et Julie Gayet se montrent enfin ensemble en public, on avait un peu oublié Valérie Trierweiler. Pas son ami Patrice Biancone, qui fut son chef de cabinet et qui raconte son vécu à l'Elysée, où il est resté en poste pendant tout le mandat de François Hollande. Son livre s'intitule "La malédiction de l'Elysée", et à la lecture des extraits que publie Gala, l'auteur ne manie pas la langue de bois à propos du couple Trierweiler-Hollande. Valérie "ne voit pas en François Hollande un président, mais un homme, son homme, qu'elle veut conserver tout près d'elle". Le tweet de soutien à Olivier Falorni et la tempête (médiatique et intime) qu'il a provoqué, et surtout le coup d'éclat provoqué par la révélation de la liaison de François Hollande avec Julie Gayet, et enfin la rupture...L'ancien collaborateur de l'ère Hollande raconte ce qu'il a vécu et rappelle ce mot touchant de l'ex-première girlfriend : "Nous serions toujours ensemble s'il n'avait pas été Président." Vraiment ? A propos du nouveau locataire de l'Elysée, il a ce commentaire :" Emmanuel Macron est entré à l'Elysée en évitant de commettre la même erreur que François Hollande, c'est-à-dire être accompagné sans montrer le désir d'être accompagné. Il y a une vraie charge de travail pour la première dame... Valérie a autant souffert d'être dans l'incertitude que de ne pas être soutenue par le Président..."

Clap de fin

Voici est formel : entre Benoit Paire et Shy'm c'est fini. "Depuis leur rencontre en 2015, les amoureux vivaient pourtant une histoire fusionnelle ; la chanteuse de 31ans avait même mis sa carrière au second plan", rappelle le mag. Mais "c'est le caractère explosif de Benoît qui a eu raison de la patience de la star, lassée de ses coups de sang sur le terrain". On n'en sait pas plus pour l'instant car "la belle brune refuse d'évoquer cette rupture". En revanche elle s'est remise au boulot puisqu'elle présente la Nouvelle Star et a sorti un nouvel album.

- C'est aussi terminé entre Fergie, l'ex chanteuse des Black Eyed et son mari Josh Duhamel, l'acteur de Transformers (après huit ans de mariage).

- Ca ne va pas fort du tout entre Heidi Klum (44 ans) et son Don Juan de 31 ans, Vito Schnabel. Cela ressemble plus à une rupture qu'à un "break" comme le prétend "une source". Et Voici estime qu'il serait temps que cela s'arrête car il multiplie les aventures. Quant à Heidi, "elle préfère pour le moment recentrer ses priorités sur ses quatre enfants..." Mais le mag se demande si elle ne va pas craquer à nouveau pour son toy boy.

Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.