Zapping politique du jour : Laurent Fabius, Sapin, Jacob... Tout ce qu'il faut retenir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Zapping politique du jour : Laurent Fabius, Sapin, Jacob... Tout ce qu'il faut retenir
©Reuters

A ne pas rater

Zapping politique du jour : Laurent Fabius, Sapin, Jacob... Tout ce qu'il faut retenir

Atlantico.fr vous propose ce jeudi de retrouver les meilleurs moments de l'actualité politique.

La phrase du jour : Michel Sapin, ministre du Travail sur RMC

"La réélection de François Hollande ne dépend pas que du chômage. Regardez Lionel Jospin: lorsqu'il était au pouvoir, il a baissé en profondeur le chômage, et pourtant, il n'a pas été réélu en 2002."

La vidéo du jour : Christian Jacob, chef de file des députés UMP à l'Assemblée, sur iTélé

L'essentiel de ce jeudi matin

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, sur Europe 1

Le manque d'investisseurs étrangers ? "Je constate cela au fil de mes voyages. Il y a un manque de compétitivité de nos entreprises. Il y a un manque d'attractivité et il y a eu trop de dépenses. Le pacte de responsabilité a été mis en place pour cela. Le président a été très clair. Il faut maintenant agir. L'Etat s'engage à un allègement de charges sur les entreprises et ces dernières doivent embaucher. Les orientations fixées sont claires. Il faut aller vite désormais".

Jour de colère dimanche ? "Le pays a besoin de se rassembler, pas de se diviser. Cela est organisé par les extrêmes. Il faut se retrousser les manches et travailler pour unir les Français".

Les problèmes en Ukraine ? "Il faut essayer de rétablir un dialogue entre les protagonistes. Il faut trouver des moyens de s'en sortir. Les lois anti-protestation ont été abandonnées, c'est une bonne chose. Il faut trouver les chemins du dialogue. (...) Vladimir Poutine a une politique étrangère bien précise, ce qui est sa force. Il est très habile. La Russie est un ami, et il faut compter avec elle".

Dominique Bertinotti, ministre de la Famille, sur RTL

Théorie du genre ? "Je suis catastrophée que certains puissent utiliser la notion de rumeur. Car la rumeur profite à l'extrême droite qui nuit à la République. Ils mettent de la méfiance sur l'école. Il faut rappeler le rôle de l'école aux parents des élèves absentéistes. Il y a eu une forme de retour à l'obscurantisme. La rumeur est le poison de la démocratie. On fait appel à l'émotion et à l’irrationnel alors que l'école est tout le contraire. On utilise les peurs pour attaquer les fondements de notre société. Il peut y avoir une partie du Front national, soyons clairs. L'UMP est aussi très silencieuse sur ces sujets". 

"J'accepte que la politique ne reste pas immobile face à une société qui avance. Les tensions, ce ne sont pas nous qui les provoquons. Sur le mariage homosexuel, tout s'est passé dans le calme. (...) En période de crise, ce n'est pas dans le repli que l'on se développe. Nous avons besoin de retrouver de la confiance, ce n'est en manipulant les peurs qu'on peut y arriver. Rien ne justifie le recours à la PMA, GPA, à la théorie du genre pour entretenir un climat d'agitation". 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !